Stéphane Léoni: «Je suis le premier fautif»

Le nouvel entraîneur du Progrès ne cherchait pas de faux-fuyants après la cuisante défaite de son équipe face à Hespérange. Il en endosse la responsabilité.

Stéphane Léoni, avec quel sentiment sortez-vous de ce match?

Je suis un peu frustré. On l'entame bien, on applique le plan de jeu et ensuite on joue à l'envers. On perd des ballons à l'intérieur du jeu. J'avais demandé de jouer dans leur dos et de passer par les côtés. On a fait tout l'opposé et on leur donne des buts. On perd le match en première mi-temps.

Rare satisfaction, votre équipe n'a pas lâché!

C'était bien le minimum! Oui on a réagi, mais on doit être plus costaud défensivement. Devant on a eu quelques occasions mais on doit jouer plus en bloc. En face il y avait une très belle équipe mais je suis le premier fautif. J'ai voulu être ambitieux et gagner le match. Peut-être qu'un coach doit s'adapter en fonction des joueurs qu'il as. Jouer plus bas, contrer pour ne pas être mis en difficulté, on va analyser tout ça.

On a souvent vu le Progrès évoluer avec deux milieux avec des qualités de récupération. Aujourd'hui (mercredi), il n'y en avait qu'un, Vogel. Une erreur?

Un choix. L'offensive avec deux ''huit'' n'a pas marché. Les replacements défensifs n'ont pas été faits en première mi-temps. On a corrigé ça en seconde. Notre salut passera par le travail et à moi de mettre en place la bonne tactique. J'assume ma responsabilité.

Autre ombre au tableau, l'infirmerie s'est remplie…

Oui, deux nouveaux blessés se sont rajoutés (Hend et Bastos). On ne va pas chercher d'excuse avec le terrain. Il était le même pour les deux équipes. Physiquement, ça ne va pas être possible d'assurer le marathon qui se présente à nous. Alors, oui, les cinq changements, ça nous ferait sans doute du bien sur le long terme mais ce soir ça n'aurait servi à rien.

Y a-t-il des garçons qui pourraient entrer en ligne de compte ce dimanche contre Hostert?

Oui, Silaj était blessé et je n'avais pas retenu Laterza mais ils postuleront une place de titulaire.

Propos recueillis par Christophe Nadin

Latest news
Related news