Le Swift enfonce le Progrès, Abdallah s’offre un triplé

Hespérange s'est relancé dans la course à l'Europe à la faveur de sa plantureuse victoire (5-1) face à Niederkorn lors d'une mise à jour marquée aussi par le succès de Dudelange.

tof. La quête de l'impossible vous fait faire de drôles de folies. Comme celle de vous jeter à corps perdus dans une course poursuite qui promet de sacrés dégâts en cours de route. Le Progrès l'a mesuré à ses dépens alors qu'il avait cogné le Swift en premier ce mercredi soir de reprise sur le terrain gras d'Oberkorn.

Luisi avait exploité la moindre des aspérités de cette surface de jeu difforme qui avait eu la saugrenue idée de freiner un ballon repoussé là, en plein cœur de la surface de Joubert.

La petite frappe croisée gagnante (1-0, 4e) aurait pu instiller le doute dans l'esprit de visiteurs peu efficaces sur leur première action après une poignée de secondes lorsque Corral échouait sur Sommer. Au contraire, elle a allumé la flamme de la révolte. Vive et brûlante. Alimentée par un Abdallah réaliste en diable.

Une égalisation sur un service de Françoise (1-1, 23e) puis un second but sur une offrande de Solz (1-2, 27e) ont retourné le match en quatre minutes.

Les schémas tactiques, qui avaient volé en éclats dès les premières minutes, laissaient place à des attaques – défenses que le Swift allait bien mieux maîtriser que son adversaire. Corral tombait, se relevait et s'en allait faire 50 m sans être attaqué. Stolz ponctuait le travail d'une frappe croisée (1-3, 38e).

La mise à mort était signée Sommer, auteur d'une floche grandeur nature. Une faute de main, un ballon relâché et Abdallah s'offrait un triplé dans les arrêts de jeu d'un premier acte débridé au possible, duquel on se gardera bien de tirer des conclusions hâtives.

Manière d'enfoncer la tête déjà bien mouillée des Niederkornois encore un peu plus, Schnell plaçait la sienne juste sous la transversale dès la reprise (5-1). C'était fini depuis longtemps et le Progrès avait le bon goût de ne pas déposer les armes. Bah réduisait le score à dix minutes du terme d'une belle frappe.

Voilà en l'espace de quelques dizaines de minutes le Swift relancé vers l'Europe. A minima. Mais il faut faire vite car on ne sait pas quand ça s'arrêtera.

Dudelange aurait voulu plier l'affaire tout aussi rapidement mais il a dû s'y reprendre à deux fois au Cents. Dans ce duel des extrêmes, ce bon vieux serviteur de Mehdi Kirch a frappé deux fois alors que Souza avait ramené les Aigles dans le match.

Voilà qui est suffisant pour consolider une place de leader à quelques jours de la venue de la Jeunesse.

Progrès – Swift 2-5

Stade communal d'Oberkorn, pelouse dégradée, arbitrage de M. Torres assisté par MM. Becker et Da Silva, huis clos. Mi-temps: 1-4.

Evolution du score: 1-0 Luisi (4e), 1-1, 1-2 Abdallah (23e et 27e), 1-3 Stolz (38e), 1-4 Abdallah (45+1), 1-5 Schnell (48e), 2-5 Bah (83e).

Cartons jaunes: Jänisch (47e) et Habbas (60e) au Progrès; Perez (87e) et Avdusinovic (88e) au Swift.

PROGRES: Sommer, Bastos (58e Bah), Ferino, Skenderovic, Jänisch, Vogel, Luisi, Tekiela, Holtz (46e Dublin), Habbas, Hend (43e Bah).

SWIFT: Joubert, Pierrard, Schnell, Menaï, Mélisse, Garros, Corral, Pedro, Stolz (84e Marques), Françoise (75e Perez), Abdallah (85e Avdusinovic).

Les résultats

Progrès – Swift 2-5

RM Hamm Benfica – F91

Le classement

1. F91 24 (9), 2. Fola 20 (9), 3. FC Differdange 19 (9), 4. Wiltz 17 (9), 5. Rosport 16 (9), 6. Swift 15 (9), 7. Jeunesse 12 (9), 8. Rodange 11 (9), 9. Strassen 11 (9), 10. Racing 10 (8), 11. Titus Pétange 10 (9), 12. Hostert 8 (9), 13. Mondorf 8 (9), 14. Progrès 7 (7), 15. Etzella 5 (9), 16. RM Hamm Benfica 4 (9).

Douzième journée

Vendredi à 20h: Rodange – Pétange (à Pétange), samedi à 15h: Strassen – Racing, à 16h: Swift – Mondorf, Wiltz – Rosport, F91 – Jeunesse, à 17h: Fola – Etzella. Dimanche à 16h : Progrès – Hostert (au Luna) et RM Hamm Benfica – Differdange.

Latest news
Related news