Le Swift confirme face à Pétange 0-3

Dans une rencontre débloquée par un but gag, le Swift s’est imposé sans réelle difficulté sur la pelouse de Pétange, dans ce match à rattraper de la quinzième journée. Une victoire précieuse pour les joueurs de Nello Parisi, qui reviennent à 6 points de la première place.

Le match de ce soir opposait deux équipes jusqu’à présent placées plus bas que leurs ambitions de début de saison, et était une belle occasion pour Pétange et le Swift de confirmer leurs désirs de remonter au classement. Alors que l’Union restait sur une victoire probante dans le derby face à Rodange, le Swift avait assuré l’essentiel avec un jeu en nette amélioration contre Mondorf.

La progression dans les intentions de jeu des visiteurs se voyait d’ailleurs tout au long d’une première période que le Swift maîtrisait malgré une pelouse encore dans un sale état. Une domination qui, malgré quelques tentatives précoces d’un Terki omniprésent ou encore Philippe ne se matérialisaient pas. Beau joueur, l’Union décidait d’être un hôte irréprochable en offrant un but au Swift sur une énorme mésentente entre Pellegrini et son portier Leite Barrela. Dominik Stolz ne se faisait pas prier pour transformer l’offrande et offrir un avantage précieux à ses joueurs (0-1, 25e).

Passé ce but, Pétange tente bien de réagir, et arrive à récupérer le contrôle de la possession, mais souffre au moment de se rapprocher des cages adverses. Ajouté à cela, les joueurs de Nicolas Grezault s’exposent à des contres, et, fort vite, sur un très joli mouvement offensif, Philippe est trouvé côté droit de la surface, et l’attaquant fusille sans souci le portier adverse (0-2, 40e). Un but avant la mi-temps qui permet à Hesperange de revenir aux vestiaires avec une sérénités rare cette saison.

Un état d’esprit qui ne va pas changer après la pause. À peine dix minutes de jeu, que voilà les visiteurs devant par trois buts. La faute à un tacle évitable dans la surface, que Stolz s’empresse de convertir pour ce qui aura certainement été un des doublés les plus faciles de sa carrière (0-3, 54e). La messe étant dite, le rythme de la rencontre retombe logiquement. Si le Swift se contente de gérer, Pétange tente tant bien que mal de revenir au score, ou du moins sauver l’honneur, mais Abreu, capitaine exemplaire dans l’âme, ne réussit pas à terminer quelques actions individuelles bien amenées.

Une victoire tranquille pour Hesperange, qui permet aux joueurs d’Aniello Parisi d’officiellement regarder vers le haut du tableau. Avec six points de retard sur le duo de leader, et trois sur le podium, la BGL Ligue est prévenu : il faudra compter sur le Swift en cette seconde partie de saison.

Latest news
Related news