Le F91 dispose de la Jeunesse et reprend la tête du championnat

Entreprenant et offensif à défauts d’être létal, le F91 s’impose sur sa pelouse face à une Jeunesse disciplinée mais trop timide devant. Une victoire absolument méritée, qui permet aux joueurs de Carlos Fangueiro de reprendre la première place de BGL Ligue.

(Traoré, 47e) F91  1 – 0 Jeunesse Esch

Sommer dégoute le F91

Dans un affrontement entre la meilleure attaque du championnat et la meilleure défense, on s’attend forcément à une opposition de styles. Et cette rencontre entre le F91 et la Jeunesse ne nous a pas vraiment surpris. Alors que Dudelange veut profiter du faux-pas du Progrès hier pour recoller au haut du classement, la Jeunesse, elle, reste sur trois succès consécutifs et veut confirmer sa montée en puissance.

Sans surprise, ce sont les locaux qui mettent le rythme dans ce match, et qui, très vite, se procurent des occasions intéressantes. Dans un excellent premier quart d’heure, le F91 passe proche d’ouvrir le score, mais ni Agovic aux vingt-mètres, ni Bettaieb n’arrivent à battre un portier vigilant. Et quand Sommer est finalement battu, c’est le poteau qui le sauve (16e) ou un défenseur sur la ligne (26e). En face, la Jeunesse ne réussit pas à se distinguer, si ce n’est par un tacle d’une violence rare de Seydi, qui ne récolte qu’un jaune alors que l’exclusion paraissait plus logique.

La première mi-temps suit ce rythme d’attaque défense, mais les hommes de Carlos Fangueiro ne réussissent pas à faire preuve d’adresse face au but, à l’image de cette dernière tentative de Van Den Kerkhof, qui ne cadre pas malgré l’absence de Sommer, sorti dégager le ballon. L’arbitre siffle donc la mi-temps d’une rencontre dominée de bout en bout par le F91, mais qui s’achève sur un score nul et vierge. Les visiteurs peuvent remercier leur gardien, impeccable durant les quarante-cinq premières minutes.

Compteur débloqué, rencontre maîtrisée

Imprécis durant la première période, le F91 ne prend que très peu de temps à rectifier le tir en seconde. Deux minutes, précisément : sur un bon centre, Kabore ne tergiverse pas et fusille Sommer, qui ne peut rien faire cette fois-ci (1-0, 47e). Un but qui libère des locaux, qui, peut-être trop heureux, passent très proche de subir une égalisation dans la foulée. Sur une action confuse, Fox se rattrape d’une sortie hasardeuse d’une belle parade, avant de voir le ballon être repoussée sur sa ligne par la défense.

Malgré cette frayeur, la rencontre, suit globalement le même cours, quand bien même le score avantage les locaux. Dudelange donne le maximum pour essayer de faire le break, tandis que la Jeunesse se projette plus vers l’avant pour gratter une égalisation. Le 2-0 passe proche à plusieurs reprises, sous l’impulsion d’un excellent Van Den Kerkhof, mais Muratovic ne réussit pas à redresser son centre, tandis que le coup franc du latéral frôle le poteau droit.

Passé l’heure de jeu, le match, s'il demeure intense, manque de véritables frissons. Dudelange continue de pousser pour tuer la rencontre, tandis que la Jeunesse essaye, avec grandes difficultés, à revenir au score. Incapable de vraiment réussir à inquiéter l’arrière garde dudelangeoise, le club Eschois ne reviendra pas, malgré une dernière incursion et un centre vicieux bien dégagé en corner par Cools. Score minimum mais trois points précieux pour Dudelange, qui redevient, grâce à la différence de buts, leader de BGL Ligue.

Latest news
Related news