Dembélé s’offre un doublé, le Racing se replace

Le Racing a bien préparé son affrontement avec le Progrès en s'imposant deux buts à un à Rosport. Deux réalisations signées Mana Dembélé en fin de chaque période.

C'est à la capacité à se réinventer que l'on évalue mieux la richesse d'un noyau. Et lorsque les blessés sont rejoints par les suspendus, il faut faire preuve d'ingéniosité, voire d'audace.

A Rosport, Marc Thomé est passé à une défense à cinq. Sans Steinbach, qui manquait à l'appel. Comme d'autres piliers dans chaque ligne. Bartsch, Terauchi et Marques dans le milieu de terrain et Soladio, devant, victime d'une rechute.

Au Racing, Régis Brouard lançait pour la première fois de la saison Bouché et Tinelli de concert dès le coup d'envoi. Deux jeunes dont on attend qu'ils prennent enfin leur envol.

Le club de la capitale a dominé copieusement le premier acte, trouvant la récompense de ses efforts dans les dernières secondes lorsque Nyssen jouait rapidement une touche pour Mabella dont le centre était repris de la tête par Dembélé (0-1, 45e).

Le gardien Ternes était parvenu à garder les Rosportois dans le match jusque-là en sortant une première frappe de Simon (6e) puis en gagnant son face-à-face avec Mabella, auteur d'un joli slalom avant de faire barrage à une tête à bout portant de Crillon sur un corner. Spruds, lui, osa un tacle défensif pour sortir un centre au cordeau de Tinelli (13e).

Rosport avait essayé de bouger les lignes visiteuses en contre, mais la frappe croisée de Leroux ou encore celle de Spruds à la fin du premier acte manquaient de tranchant pour inquiéter un Ruffier serein.

L'envoi de Lascak était plus consistant juste après l'heure de jeu et sonnait comme un avertissement pour un Racing incapable de passer la deuxième. Le match devenait plus haché. Le Victoria s'enhardissait un peu plus sans véritablement faire mal aux Bleus. 

En face, Ternes voyait passer une frappe de Mabella à côté (77e), mais c'est Ruffier qui fermait bien son petit côté pour empêcher Heinz d'égaliser (84e). Le Racing s'évitait enfin une fin de match stressante lorsque Holter lançait Dembélé qui signait un doublé (0-2, 85e). La réduction du score sur une tête de Spruds qui exploitait un corner de Leroux (90+3) venait un peu tard.

Christophe Nadin

Rosport – Racing 1-2

Party-Rent-Arena, arbitrage de M. Torres assisté par MM. Da Costa et Ries, pelouse en bon état. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1, 0-2 Dembélé (45e et 85e), 1-2 Spruds (90+3).

Cartons jaunes: Spruds (79e) à Rosport, Birck (79e), Crillon (83e), J. Simon (90e) et Holter (90+3) au Racing.

ROSPORT: Ternes, Rossler (79e Windal), Brandenburger, Feltes, Spruds, Rodrigues, Heinz, Leroux, Gaspar (cap.) (55e Von Kymmel), Valente, Lascak (65e Neves).

RACING: Ruffier (cap.), Nyssen, Omrani, Crillon, Birk, Holter, J. Simon, Dembélé, Bouché, Mabella, Tinelli (80e Logrillo).

Latest news
Related news