Wiltz 1 – 1 Fola : Le Fola coince

Sans jamais maîtriser son sujet, et opposé à une équipe de Wiltz décomplexée et courageuse, le Fola repart du nord avec un petit point. Plutôt logique au vu de la rencontre, mais cela n’en reste pas moins une mauvaise opération sur le plan comptable.

FC Wiltz (Crnomut 72') 1 – 1 Fola (Grisez 67')

Wiltz décomplexé, Fola en difficulté

Alors que ses concurrents l’ont tous les trois emporté, le Fola se devait lui aussi de rapporter les trois points de son déplacement dans le nord du pays face au FC Wiltz. Ce dernier, avec un nouvel entraîneur en la personne de Vandenbroeck inaugurait une nouvelle ère, et ne cache pas son envie de faire tomber le champion en titre. 
Dès la cinquième minute, Ibrahimovic est trouvé dans la surface et offre une merveille de passe à Bunga qui n’arrive pas à conclure. Quelques minutes plus tard, Ibrahimovic, encore lui, profite d’une sortie ratée de Cabral mais sa tentative précipitée échoue à quelques centimètres du poteau. Deux actions qui symbolisent le désir offensif qui anime le FC Wiltz en ce début de rencontre, et des difficultés du Fola à mettre en place son jeu. Le champion en titre ne se procure d’ailleurs sa première action que passé le premier quart d’heure, avec une tentative lointaine de Mustafic qui passe juste à coté des cages. Le reste de la première mi-temps se déroule avec une domination visible des locaux, qui gâchent grand nombre de tentatives à l’image d’Ibrahimovic, et de visiteurs gênés au moment de développer leur football. Mustafic, encore lui, rappelle tout de même les qualités exceptionnelles qui composent les joueurs de Sebastien Grandjean, avec deux nouvelles frappes fantastiques qui heurtent la barre puis filent au dessus. Après quarante cinq minutes plaisantes et animées, auréolées d'une domination des locaux, l'arbitre renvoie tout ce beau monde au vestiaire.

Dos à dos

Comme souvent dans ce genre de rencontres, l’absence de réalisme se paie cher. Les Folamen, revenus avec de meilleurs intentions réussissent à offrir une meilleure partition et surtout, savent capitaliser sur les bons moments. Plus agressifs, plus rapides dans la transmission du ballon, et plus précis, les visiteurs montent en puissance. À l’image de ce corner transformé par Grisez et qui permet au champion en titre d’ouvrir le score, et sanctionner l’imprécision de son adversaire du soir. Un but qui ne refroidit pas pour autant énormément les locaux qui continuent de développer leur jeu et s’offrent d’ailleurs une égalisation rapide, Crnomut récupérant un centre parfait et auteur d’une volée parfaite qui laisse Cabral impuissant. Une égalisation fort méritée pour une équipe de Wiltz particulièrement volontaire et courageuse depuis le début de la rencontre. Avec vingt minutes restantes, le club du nord du pays continue de dominer les débats mais ne parvient pas à faire plier un Fola certes pâle offensivement, mais discipliné derrière. Le tenant du titre va même penser passer devant au tableau d’affichage, mais l’arbitre assistant annule le but pour un hors-jeu.
Les dix dernières minutes de la rencontre montrent enfin une équipe Eschoise plus joueuse et dominatrice. Un peu trop tard pour aller chercher trois points. Le Fola fait donc une mauvaise opération comptable, tandis que l’ère Vandenbroeck pour Wiltz débute de manière très prometteuse.

Latest news
Related news