Un F91 taille patron à Esch

C’était LE match à ne pas rater de cette onzième journée de BGL Ligue. Le Fola, qui recevait le F91 Dudelange, est complètement passé au travers de sa rencontre face à un leader intenable qui leur en a fait voir de toutes les couleurs (0-3).

Les dudelangois démarraient sur les chapeaux de roue quand dès la deuxième minute de jeu, Adel Bettaieb profitait d’une grosse erreur de Julien Klein, à la suite d’une passe en profondeur de Hassan, et trompait Emmanuel Cabral d’une pichenette pleine de lucidité (0-1, 2e). L’entame de match parfaite pour les visiteurs qui pouvaient se permettre de procéder par contre-attaque. Le Fola tentait de prendre le jeu à son compte mais ne parvenait pas réellement à inquiéter la défense adverse, et c’est bien le F91 qui se procurait les meilleures occasions. À la 25e minute, Hassan était tout proche de doubler la mise mais Cabral veillait au grain. Il ne fallait pas beaucoup plus de temps pour que le danger revienne faire surface puisque sept minutes plus tard, Sinani, trouvé en profondeur au milieu d’une défense complètement absente, se présentait seul face au but et ajustait le portier eschois d’une frappe à ras de terre limpide (0-2, 32e). Le break était fait et le Fola commençait à déjouer sérieusement face à des dudelangeois plus justes et plus agressifs. Ces derniers, proches d’enfoncer le clou à quelques minutes de la pause sur une frappe (trop) croisée de Hassan, allaient pourtant se faire une frayeur juste avant la mi-temps quand sur un coup-franc excentré sur la guache, un eschois trouvait de la tête le poteau d’Esposito.

Le Fola coule en deuxième mi-temps

Dès la reprise, le F91 s’échappait de nouveau en contre et était à deux doigts de marquer un troisième but qui les mettraient à l’abris. Filip Bojic d’abord, puis Adel Bettaieb et enfin Dejvid Sinani se procuraient d’énormes occasions, tantôt superbement repoussées par Cabral, tantôt finissant à quelques centimètres des cages. Bien plus dangereux mais moins réalistes qu’en première période, les dudelangeois allaient tout de même enfoncer définitivement le clou à l’heure de jeu quand Kévin Van Den Kerkhof, lancé en profondeur par Cools, prenait le dessus sur un Grisez aux abois et ajustait parfaitement Cabral (0-3, 59e). Fébriles en première mi-temps, fantomatiques en deuxième, Julien Klein et ses compères de la défense prenaient l’eau de tous les côtés. Il s’en fallait peu pour que Hassan, dans tous les bons coups ce soir mais pas assez tueur, n’inscrive le quatrième but à plusieurs reprises. Les occasions s’estompaient au fil de la rencontre mais le F91 gardait solidement la maitrise du ballon jusqu’au coup de sifflet final. Pour Sébastien Grandjean et ses joueurs, cette lourde défaite est un véritable coup d’arrêt. Pour Dudelange, la vie est belle.

 

La compositions des deux équipes :

F91 Dudelange :

Esposito, Van Den Kerkhof, Delgado, Cools, Diouf, Kirch (Stumpf, 59e), Bojic (Vova, 60e), Morren, Sinani (Hansen, 77e), Bettaieb, Hassan

Fola Esch :

Cabral – Ouasserio, Klein, Grisez, Freire, Zambujo, Mustafic, Diallo, Boutrif (B.Correia, 77e), Delgado (Semedo, 55e), Dragovic (Omosanya, 46e)

Latest news
Related news