Promotion d’Honneur : Qui arrêtera Barbaro ?

L’homme en forme de Käerjeng a encore frappé ! Avec deux buts, Valerio Barbaro a permis à son équipe de s’imposer en terres berbourgeoises. Käerjeng continue par la même occasion son raid solitaire, toujours suivi par Mondercange. Dans la lutte acharnée pour la troisième place, c’est Junglinster qui a émergé ce dimanche, et dans le bas de classement, Mersch s’est donné de l’air.

Un Käerjeng de gala évite la remontada

Cette onzième journée de championnat avait pris une tournure très agréable pour l’UNK. Menant 0-1 au quart d’heure suite à un but de renard des surfaces de Barbaro, les hommes de David Zenner avaient réussi à doubler leur avance via une montée offensive tranchante de l’arrière gauche, Lecomte, avant de porter le score à 0-3 via un nouveau but au petit rectangle de Barbaro à la 84e minute de jeu. Grâce à son doublé, Valerio Barbaro porte désormais son total à huit buts en championnat. Il a de plus toujours trouvé le chemin des filets lors des six dernières rencontres. À 0-3, on pouvait penser que le match était définitivement plié, mais ce n’était pas encore le cas. Berbourg est parvenu à réduire le score à 1-3 grâce à Contrino qui reprenait victorieusement une balle qui trainait au petit rectangle. L’honneur était sauf, mais Berbourg n’était pas rassasié, puisque Habscheid, d’un bijou des trente mètres, ramenait son équipe à 2-3 au début des arrêts de jeu. Ce réveil fut légèrement trop tardif pour sauver le point du partage, puisque Käerjeng réenclencha son pressing haut. Berbourg n’est plus parvenu en position de conclure. « Tout s’est passé de manière fantastique jusqu’à la 84e minute », s’enthousiasmait David Zenner, le coach visiteur. « Ils sont ensuite revenus dans la partie. Dans l’ensemble, c’était un match difficile sur un terrain compliqué et contre un adversaire très physique. Je suis persuadé que seulement peu d’équipes repartiront d’ici avec les trois points… »

Grâce à cette victoire, Käerjeng porte son compteur à 29 points et conserve ses cinq unités d’avance sur Mondercange qui s’est imposé à domicile 4-1 contre Mertert-Wasserbillig. Dans le remake de la Coupe de Luxembourg, Bettembourg et Mamer se sont neutralisés, 2-2. Par conséquent, ces deux équipes se sont fait déborder par Junglinster (vainqueur par 2-0 contre Medernach) et Rumelange (vainqueur par 6-1 contre l’US Esch).

Mersch assure l’essentiel

Dans le match au sommet de la deuxième partie de tableau, Steinsel a raté l’occasion de raccrocher les wagons avec le milieu de tableau. Dans le match à six points qui les opposait à Mersch, ce sont les visiteurs du Marisca qui se sont imposés 1-2, grâce à des réalisations de Madeira et de Ramos. « Elle fait du bien celle-là », nous expliquait Kevin Madeira, soulagé. L’auteur d’un but et d’un assist aujourd’hui poursuivait : « On sortait d’une période noire de quatre défaites de rang. Notre problème était que chacun voulait briller au niveau individuel. On en a discuté dans le vestiaire et aujourd’hui, on a montré que quand on veut faire parler le collectif, on peut le faire. »

À côté de Mersch qui déborde Bissen et lui subtilise la dixième position, l’autre bénéficiaire de cette onzième journée s’appelle Schifflange qui s’est imposé 2-3 à la Jeunesse Canach. Le FCS95 et son nouvel entraîneur Ismaël Bouzid mettent ainsi un terme à une série de six défaites de rang en championnat et dépassent leur adversaire du jour au classement. Avec neuf points, ils sont 13es et ne pointent plus qu’à un point de la sortie de la zone rouge. Pour Canach (8 points), l’US Esch (7 points) et Mertert-Wasserbillig (6 points), les prochaines semaines vont être cruciales…

 

Les brèves

Manuel Cuccu (Coach de l’US Rumelange) : « Ça a été un match à sens unique. Après la déroute la semaine passée en Coupe, ce qui nous a un peu freiné dans la marche en avant qu’on avait depuis fin septembre, il fallait absolument qu’on réagisse. On l’a fait de la meilleure des manières, avec des buts. On ne pouvait pas demander mieux aujourd’hui pour oublier le match perdu la semaine dernière. » Rumelange 6-1 Esch.

Demir Mekic (Attaquant du FC Jeunesse Junglinster) : « Je suis très content d’avoir marqué ces deux buts, mais c’est avant tout collectivement qu’on a bien joué. La première mi-temps était équilibrée. En deuxième, on a su accélérer et on a gagné. Cette saison, on joue comme si on était une grande famille. C’est ce qui explique notre place au classement. » Junglinster 2-0 Medernach.

Patrick Kettmann (Coach de Mertert-Wasserbillig) : « Ce n’est pas facile pour le moment. Nous avons beaucoup de joueurs blessés, ce qui rend les rencontres contre ce type d’équipe bien structurée difficile. Juste avant le 2-0, on nous annule un but pour un hors-jeu, qui n’est selon moi pas justifié. Juste derrière, on encaisse, et à ce moment-là, ça nous a coupé les jambes. Si nous ne prenons pas les trois points la semaine prochaine, ce sera très compliqué… » Mondercange 4-1 Mertert-Wasserbillig.

Nilton Rocha (Coach de l’Atert Bissen) : « C’était un très bon match avec une très belle équipe de Weiler. Ça fait pour moi partie des deux meilleures équipes contre lesquelles on a joué jusque maintenant. À la fin, il faut dire que c’est un bon point, même si je suis un peu triste qu’on ne gagne pas le match, parce qu’on a quand même plein d’occasions ratées, et on rate un pénalty. » Bissen 1-1 Weiler-la-Tour.

 

La rencontre à suivre : Käerjeng – Mondercange

Pour la troisième fois cette saison, le leader va recevoir son dauphin. Pour la troisième fois cette saison, le leader en question s’appelle Käerjeng. Pour la troisième fois cette saison, cette rencontre aura lieu au stade du Dribbel. Verra-t-on une troisième victoire de l’UNK ? Ou Mondercange parviendra-t-il à briser cette série ? Ce sera LE match de championnat à suivre, puisqu’on ne jouera pas en BGL Ligue en raison de trêve internationale. Pour cette même raison, le match aura lieu samedi à 18h. Käerjeng– Mondercange, faites vos jeux.

Latest news
Related news