Promotion d’Honneur : Les équipes du top gaspillent…

On a vécu des surprises de taille lors de cette 19e journée de Promotion d’Honneur. Parmi les équipes du top 8, une seule s’est imposée ce weekend. Il s’agit du leader Käerjeng qui lance enfin sa deuxième partie de saison en prenant la mesure 1-0 de Rumelange. Tenus en échec par une équipe de Schifflange, 1-1, leurs dauphins de Mondercange voient leur retard passer à 5 unités.

Mondercange piétine à Schifflange

En deuxième partie de saison, se déplacer chez une équipe qui joue sa survie n’est jamais évident. Mondercange en a fait les frais ce dimanche à Schifflange. Le premier tournant de la rencontre arrivait aux alentours de la 20e minute de jeu, moment où le défenseur de Schifflange, Do Rosario, recevait sa deuxième carte jaune du match, devant ainsi déjà regagner les vestiaires. Mondercange ne pouvait pourtant pas en profiter et la première mi-temps se terminait sur un score vierge. Cela changea très vite en deuxième mi-temps. Sur un contre, Ahmed Rani mettait Schifflange aux commandes grâce à un formidable centre-tir qui lobait Da Silva. Dos au mur, Mondercange parvenait à réagir peu après l’heure de jeu. D’une passe lumineuse à ras de sol, El Guerrab lançait parfaitement Bekhaled en profondeur qui ne se faisait pas prier pour rétablir l’égalité. Malgré une grosse pression de Mondercange et quelques contres intéressants de Schifflange, le score n’évolua plus. « On ne va pas se mentir, on savait que ça allait être compliqué », nous avouait Teddy Da Silva, le gardien de Mondercange. « Ils n’ont pas démérité du tout. Félicitations à eux, ils ont une belle équipe. Ils ont marqué un beau but, même si leur joueur m’a dit après le match que son intention n’était pas de shooter. On a réagi assez vite, mais ça n’a pas suffi. Maintenant, il faut se remettre au boulot et repartir du bon pied. Comme le disait l’entraîneur de Käerjeng dans votre article la semaine dernière, il faut juste que l’équipe reprenne un peu confiance. De mon côté, je ne m’inquiète pas. »

Le premier bénéficiaire de cette défaite de Mondercange s’appelle Käerjeng. Le leader met fin à une série de trois défaites consécutives, venant à bout de Rumelange sur le score de 1-0. Grâce à cette victoire, Käerjeng (42 points) fait passer son avance à 5 points sur son dauphin. Cette bonne opération est totale, puisque tous les poursuivants directs ont perdu des points. Mamer (0-0 contre Medernach), Berbourg (0-0 contre Bissen) et Bettembourg (2-2 à Steinsel) doivent en effet se contenter d’une unité et maintiennent un suspense total pour l’attribution des places de barrage.

Canach se relance contre Junglinster

Quand les équipes de la première partie de tableau perdent des plumes, ce sont les moins bien lotis au classement qui en profitent. C’est exactement la situation de Canach qui a su prendre le meilleur sur Junglinster en s’imposant 2-1 grâce à un doublé du buteur local Fine Bop. « C’était une victoire qui fait beaucoup de bien », se félicitait-il. « Toutes les équipes ont besoin d’un attaquant qui marque. C’est surtout important pour une équipe qui joue le maintien. Mais le groupe est toujours là. Le coach (n.d.l.r. Jamath Shoffner) et son adjoint (n.d.l.r. Rodrigo Rodrigues) font un travail de fou. J’ai pitié d’eux, parce qu’on ne mérite pas d’être là où on est, mais c’est le foot… Maintenant, à chaque match on aura deux options : Soit on gagne, soit on ne perd pas. »

Malgré cette victoire, Canach passe à 18 points, mais ne parvient pas à abandonner son siège d’avant- dernier. En effet, juste devant lui, l’US Esch a surpris Weiler-la-Tour sur le score de 1-0 et maintient son petit point d’avance. La treizième place, synonyme de barrages, revient toujours à Steinsel qui, grâce à une égalisation in extremis contre Bettembourg, compte désormais 20 points. Schifflange, actuellement 12e, possède trois points de plus.

Les brèves

Jo Reuland (Joueur de l’Union Mertert-Wasserbillig) : « Dans l’ensemble, Mersch mérite sa victoire. On était bien dans le match pendant une bonne partie de la rencontre. Malheureusement, peu avant le 2-0, on manque de chance et on rate l’égalisation. On manque de réussite. On a peut-être un manque de condition. On n’est pas mentalement présents jusqu’à la fin de la partie, mais on ne va pas arrêter de jouer au football. Aussi longtemps que j’ai quelque chose à dire ici, on va jouer chaque match dans le but de le gagner. » Mersch 2-0 Mertert-Wasserbillig.

Felix Maillet (Buteur avec le FC Blo-Wäiss Medernach) : « Le 1-1 est mérité, mais en deuxième mi- temps, on avait davantage d’occasions de marquer le 2-1 qu’eux. On aurait pu gagner, mais cela reste un point important. On va uniquement regarder en haut du classement, le bas ne nous intéresse pas pour le moment. On va essayer d’aller chercher une place de barrage. Si on continue à travailler dur pendant la semaine et à être discipliné sur le plan tactique, nous avons le potentiel de jouer dans le haut du tableau. » Mamer 1-1 Medernach.

Henrique Da Silva (Capitaine du FC Yellow-Boys Weiler-la-Tour) : « La première mi-temps était pour nous, la deuxième mi-temps était pour eux. On a manqué de réussite en première mi-temps et ils ont saisi leur chance en deuxième mi-temps. C’est serré, autant en haut qu’en bas dans le classement. Nous, ça fait deux matchs qu’on reste figés à notre position. On sait qu’on a les qualités pour jouer plus haut, mais pour le moment la chance n’est pas de notre côté. Le match de la semaine prochaine contre Mamer sera un véritable choc qui nous donnera l’opportunité de savoir ce qu’on vaut. » Esch 1-0 Weiler-la-Tour.

Stéphane Piron (Joueur du FC Alisontia Steinsel) : « On a fait une mauvaise première mi-temps, mais en deuxième mi-temps, on aurait pu mettre beaucoup plus que deux buts. Au final, chacun a eu sa mi- temps, mais vu le nombre d’occasions, on aurait largement pu gagner le match. On a manqué de chance dans le dernier geste. Il y avait toujours un pied, un dos ou la barre transversale pour empêcher le ballon de rentrer. Au classement, un point, ce n’est pas assez pour avancer. Mais comme noussommes revenus de 0-2 à 2-2, cela fait beaucoup de bien au moral du groupe. » Steinsel 2-2 Bettembourg.

La rencontre à suivre : FC Jeunesse Junglinster – FC Berdenia Berbourg

La semaine prochaine, il faudra suivre la rencontre Junglinster – Berbourg avec une attention très particulière. La lutte est incroyablement serrée pour l’attribution des places de barrage et seulement une unité séparent ces deux équipes. Sachant qu’en même temps Mamer se déplacera à Weiler-la- Tour, il y aura véritablement une affaire en or à réaliser pour le vainqueur. Un nul, par contre, ne profiterait à personne…

Andy Foyen

Latest news
Related news