Le Swift s’en sort bien au Progrès (2-2)

Mené à deux reprises, globalement dominé dans le jeu, le Swift a puisé dans ses ressources pour arracher le nul sur le terrain du Progrès. Les hommes de Léoni, eux, peuvent nourrir des regrets.

Le Progrès a fait le jeu, le Progrès a dominé, mais le Progrès n'a pas gagné. Et regrettera peut-être longtemps cette action de la 80e minute… Les joueurs de Stéphane Léoni mènent alors 2-1 et poussent pour inscrie le troisième but. Une louche qui paraît pourtant anodine est tentée dans leur surface. Flauss sort, mais il se troue… derrière Stolz est tout heureux de récupérer le ballon et de le pousser au fond des filets pour égaliser. 2-2, le score n'évoluera plus jusqu'au coup de sifflet final.

De Almeida, intenable, ouvre le score

Rageant pour les joueurs de Niederkorn au regard de la physionomie du match. Car en effet, ils ont dominé la partie. Toute la première mi-temps, ils produisent du jeu et se procurent beaucoup d'occasions. Dès la 1e minute, Azong reprend un centre de Mazure du bout du pied, mais ça passe au-dessus. A la 20e minute, un centre-tir de De Almeida n'est pas loin de surprendre Dupire. Les efforts des locaux sont récompensés à la 31e minute : De Almeida, intenable ce soir, réalise un superbe numéro sur le côté gauche. Il se remet sur son pied droit, élimine un joueur, puis un deuxième, avant de déclencher une frappe. Dupire est battu, le Progrès mène 1-0. 

En face, les joueurs du Swift sont gênés par le pressing adverse et ont du mal à trouver des solutions, leurs blocs défensif et offensif étant complètement coupés en deux, malgré les efforts de Mehdi Terki qui décroche beaucoup pour tenter d'apporter du liant. 

Terki, indispensable, entretient l'espoir

Dès le retour des vestiaires, le discours d'Aniello Parisi semble faire de l'effet sur ses joueurs puisque le Swift repart avec de meilleures intentions et un peu plus d'envie. Et cela paye immédiatement puisqu'à la 48e, suite à un beau mouvement collectif, le ballon parvient dans les pieds de Couturier. Ce dernier glisse alors en retrait à Mehdi Terki, qui enroule magnifiquement du pied droit pour loger le ballon en pleine lucarne ! Le Swift égalise, 1-1.

Mais les coéquipiers de Stolz retombent vite dans leurs travers de la première mi-temps et le Progrès remet la pied sur le ballon. Les jaune et noir multiplient les offensives de nouveau et retrouvent rapidement la faille : à la 59e minute, Pomponi est lancé sur le côté droit de la surface. Sa frappe est détournée par Dupire, mais l'attaquant corse a suivi et transmet en retrait pour De Almeida, qui ne se fait pas prier pour inscrire son doublé ! Le Progrès repasse devant, 2-1. 

Les locaux poussent alors pour assurer la victoire. Jusqu'à cette 80e minute fatale, qui va doucher leurs espoirs. Les deux équipes se quittent sur ce match nul. La lutte reste féroce et indécise en tête de la BGL Ligue.

Latest news
Related news