Michael Schumacher, un nouvel anniversaire entouré de mystère

Le septuple champion du monde de Formule 1 fête ce lundi 3 janvier son 53e anniversaire, toujours entouré d’un épais mystère concernant son état de santé, huit ans déjà après son tragique accident de ski à Méribel. 

Grand ami de Michael Schumacher, Jean Todt a profité à la mi-décembre 2021 du dernier gala de la FIA donné sous sa présidence, afin d’adresser une pensée émue envers celui avec qui il a dominé des années durant le championnat du monde de F1: «Michael me manque ce soir. Il fait partie de ma vie et ce sera toujours le cas», a-t-il confié. Le « Baron Rouge » n’est en effet plus apparu en public depuis le 29 décembre 2013 et l’accident de ski dont il a été la victime, sur les pistes de ski de la station française de Méribel.

On imagine que désormais la date du 3 janvier doit résonner de manière particulière dans la famille Schumacher, même si sa femme Corinna fait tout pour que la famille reste soudée autour de « Schumi : « On est ensemble, on vit ensemble à la maison. Il suit des traitements. On fait tout pour améliorer son état, s’assurer qu’il est à l’aise et pour lui faire sentir notre famille, notre lien. Quoi qu’il arrive, je ferai tout ce que je peux. On le fera tous. En tant que famille, on essaye de continuer comme Michael l’aurait aimé et comme il l’aimerait encore. La vie continue. Michael nous a toujours protégés, et maintenant nous protégeons Michael » révélait-elle dans le documentaire Schumacher diffusé sur Netflix. 

Une première saison réussie pour Mick

Après avoir disputé une première saison convaincante en Formule 1 avec Haas en 2021, malgré la faible compétitivité de son matériel, Mick Schumacher a montré qu’il ne devait pas seulement sa présence en F1 qu’à son patronyme: « C’était facile pour moi. Je me suis tout de suite senti très à l’aise dans la voiture » confie aujourd’hui le jeune allemand. Et forcément les comparaisons avec son père ont été au rendez-vous: « On m’a dit que nous étions très similaires. Je suis impressionné par la puissance et l’énergie, la concentration à 100% que mon père avait pendant ses courses. On m’a dit que j’avais certains de ces traits mais je pense vraiment que je dois encore apprendre pour tirer quelque chose de cela. Avec une F1 plus rapide, ce sera certainement plus facile à appliquer »

Toujours épaulé par Ferrari, Mick Schumacher a également été promu pilote de réserve au sein de la Scuderia en 2022, marchant encore un peu plus dans les traces de son père. En attendant, le champion F2 2020 va espérer que son écurie américaine Haas tire profit de la nouvelle réglementation technique, afin de grimper dans la hiérarchie et pourquoi pas lui permettre de se battre pour marquer ses premiers points en F1. 

Latest news
Related news