Daniel Araujo : « La différence se fait dans les détails »

Premier Luxembourgeois à participer dans un championnat du monde IESF, Daniel Araujo, aussi connu sous le pseudonyme de « Diffside45 » a réussi une performance exceptionnelle en terminant cinquième de la compétition sur E-football 2022. Pour NOOB!, cet amoureux de PES – moins d’E-football – est revenu sur cette expérience inoubliable :

C’est quoi ton parcours ?

Je m’appelle Daniel Araujo Pereira, j’ai vingt-quatre ans, et je joue à PES depuis quinze/seize ans, donc cela fait déjà un certain temps (rires) ! J’ai commencé en regardant mes frères jouer. Et avec le temps, j’ai eu une approche bien plus sérieuse de ce jeu.

Avant d’aller à la compétition, t’étais-tu fixé un objectif particulier ?

Pour une première participation à une Coupe du Monde, pour moi le plus important était d’y aller tranquillement, de profiter de l’instant présent, et jouer sans pression. Il fallait essayer de ne pas stresser et faire de mon mieux tout simplement.

As-tu ressenti de la pression au final ?

Je l’ai ressenti, évidemment, mais je ne l’ai pas forcément vécu de manière négative. Si tu n’as pas la pression lors d’une Coupe du Monde, c’est que quelque chose ne fonctionne pas ! 

Est-ce que tu as vu une grosse différence de niveau de jeu avec les meilleurs, ou est-ce que tu as l’impression d’être proche ?

Sur cette Coupe du Monde, franchement, je me sentais vraiment proche. J’ai perdu contre le tenant du titre, j’ai senti que j’arrivais à le faire douter et à vraiment le gêner. Je pense que nous n’étions pas très éloignés, mais la différence se fait vraiment dans les détails. Et à ce petit jeu, il a été meilleur que moi. Il faut aussi connaître le jeu par coeur, y compris ses bugs, il y a beaucoup de choses à prendre en compte.

Cette cinquième place est-elle un signe des progrès du Luxembourg ?

Pour une première fois sur un tournoi offline, je suis très heureux de moi. J’ai fait le travail. Je sais que je peux faire encore plus, j’ai beaucoup d’années devant moi. Mon objectif est d’obtenir un titre mondial pour mon pays dans le futur. Il y a pas mal de joueurs ici, comme Gianluca, ou encore mon frère qui ont un réel niveau. Malheureusement, la majorité est plus sur FIFA (rires) !

Que penses-tu de ce fameux E-football 2022, qui n’a pas échappé aux critiques ?

Je suis très déçu. C’est un jeu qui pour moi est incomplet. Après, en tant que joueur, tu ne peux que t’adapter. Si le jeu n’est pas bon, il faut s’entraîner plus, et trouver les failles. Mais ils ont tué le jeu, qui n’a rien à voir avec PES 2021. C’est une nouvelle mécanique, et on verra avec la mise à jour en printemps… 

Latest news
Related news