Gwyneth Ten Raa, déjà au sommet

À seulement seize ans, Gwyneth Ten Raa sera l’un des deux seuls représentants olympiques du Grand-Duché, aux Jeux de Pékin. Une consécration pour cette skieuse précoce, au grand talent, et dont le calme et la détermination l’ont mené, si tôt, à côtoyer les plus grands.

Il est toujours difficile de concevoir qu’à un si jeune âge, on puisse déjà participer à la compétition la plus prestigieuse au monde. Et pourtant… c’est bien là l’exploit de la jeune étudiante de l’Athénée de Bastogne en Belgique, qui, à seulement seize ans, s’est offert une (première) participation aux Jeux Olympiques.

Alors que l’on s’attend à rencontrer une adolescente, le ton, posé et empli de maturité, détonne. La skieuse ne cherche pas ses mots, ne tâtonne pas, et répond avec un mélange de franchise et confiance rafraichissant.

Ainsi, derrière l’excitation de participer à « la plus grande compétition au monde » se trouve un véritable calme. Un trait de caractère propre à la jeune athlète, qui, du haut de ses seize ans, ne s’est jamais laissée submerger par l’émotion. « Mon mental est une force. J’ai beaucoup confiance en moi, et je ne me mets pas la pression. Chaque course pour moi est comme tous les autres. Si je me mets à stresser, je vais diminuer la performance ». Un zèle qui sera évidemment dur à maintenir pour ces Jeux de Pékin, qui représentent la compétition ultime. « Le stress sera sûrement là pour une compétition si prestigieuse. Mais c’est à moi de le gérer, comme toujours, et dès que je serai lancée, il faudra se concentrer sur la performance. »

Quels sont les objectifs de performance, d’ailleurs ? Dans une compétition avec la quasi intégralité des athlètes plus âgées qu’elle, Gwyneth préfère simplement se focaliser sur sa course, sans nécessairement se fixer un classement. Dans la découverte, malgré quelques connaissances issus de l’ISRA (International Ski Racing Academy) présentes à Pekin, la jeune skieuse devra donc faire fi de toute la pression pour assurer un résultat. Un challenge que Ten Raa connait, elle qui a toujours su se montrer dès ses premières compétitions, à l’image du Trofeo Livigno, où elle termine pour sa grande première 23e.

Passionnée de glisse depuis le plus jeune âge, et de sports en général, la jeune luxembourgeoise chausse ses premiers skis dès le plus jeune âge. Et très vite, impressionne par sa maîtrise de la discipline, en particulier son père, Roger.

Un père qui vit évidemment avec passion les avancées à pas de loups de sa fille, et qui regarde tout ceci avec calme, sans véritable stress. Car le père Ten Raa, conscient du potentiel de sa fille, nous assure la regarder descendre à folle vitesse sur les pistes avec tranquillité. C’est d’ailleurs lui qui, lorsque sa fille était encore fort jeune, a su déceler en elle les possibilités de devenir professionnelle. Un avis partagé par ses entraîneurs, qui annonce à la jeune enfant qu’elle peut attendre le plus haut niveau. Cette dernière, déjà amoureuse de la glisse n’hésite pas un instant, et commence ainsi une vie d’efforts et sacrifices pour atteindre ses objectifs. Un état d’esprit parfaitement symbolisé par cette année 2021, qu’elle décrit comme « compliqué ». « J’essaye de gérer le plus possible, mais c’est vrai que cette année ça a été assez compliqué. Je suis parti presque pendant tout l’hiver, et n’ai pas pu suivre les cours. »

Des sacrifices qui se sont avérés payants, avec une qualification sans difficulté aux Jeux Olympiques de Pékin. Gwyneth Ten Raa, qui a en plus eu l’honneur d’être porte-drapeau s’élancera donc cette semaine, sans pression, mais avec une détermination sans faille, sur la neige artificielle de Béijing. S’il faudra assurément lutter contre le stress, une chose est certaine : à seulement seize ans, Gwyneth aura sûrement de grandes occasions dans le futur de retenter sa chance.

Le programme de Gwyneth Ten Raa :

Gwyneth Ten Raa s’élancera le 7 février à 3 h 15, heure de Luxembourg, pour la première étape du slalom géant et à nouveau à 6 h 45 pour la deuxième manche. Et le 9 février aux mêmes horaires pour le slalom.

Latest news
Related news