Le résumé de l’activité sportive du Week-end

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le sport est aussi pratiqué dans d’autre pays que le Grand Duché. Pour vous, voici un petit résumé de l’actualité sportive mondiale de ce week-end :

Football :

Si les clubs français ont pu profiter d’une véritable trêve, les joueurs des autres grands championnats sont retournés sur le terrain quelques jours seulement après avoir fêté les fêtes de Noel et de la Nouvelle année dans une ambiance toujours plombée par le fameux COVID19.

En Allemagne, le Bayern Munich a laissé planer le doute le temps de quarante cinq minutes avant de broyer Mayence le temps d’une deuxième mi-temps brutale, et ce malgré la présence du Luxembourgeois Leandro Barreiro dans le onze visiteurs. Passant de 0-2 à 5-2, le tenant du titre en a profité pour envoyer un message fort à la concurrence tout en laissant à leur Goleador Robert Lewandowski le soin de passer son total de buts à 17 800 cette saison avec un nouveau doublé. Une concurrence qui aura continué de mettre la pression sur le club bavarois, avec des victoires respectives de Leipzig, Moenchengladbach et du Borussia Dortmund. Le combat continue. Tout comme le calvaire de Shalke 04, encore battu 3-0 par le Hertha Berlin et maintenant à 30 matchs sans victoires d’affilée…

Chez une Angleterre fraichement sorti du Brexit, le choc du weekend aura terminé en une véritable démonstration des hommes de Guardiola qui, le temps d’une première mi-temps impressionnante aura anéanti le Chelsea de Frank Lampard. Un onzième match sans défaite (pour huit victoires) et une prestation de grande classe que le but tardif londonien n’aura pas terni. Les choses se compliquent grandement pour les Blues et pour leur entraineur que la presse annonce menacé suite à cette déroute et une mauvaise passe dont il n’arrive pas à sortir… Autre club londonien, Arsenal poursuit sa remontée au classement avec une troisième victoire consécutive par quatre buts d’écarts et deux premiers buts absolument splendides. Les poursuivants et candidats au Top 4 auront eux aussi saisi leur chance, à commencer par Tottenham, vainqueur d’un Leeds courageux mais péchant de réalisme. Man United confirme aussi son embellie en remportant une victoire leur permettant de revenir en tête du classement avant le match de Liverpool ce soir face à Southampton. Suspense à tous les étages.

Pas de surprise en Italie. Tous les gros du championnat l’ont emporté hormis peut être la Lazio auteur d’un match nul décevant à Gênes. Milan, Inter, Juve, Roma et Napoli ont tous pris les trois points à la suite de prestations abouties et victoires méritées.

Argentine : le Superclasico entre Boca et River n’aura abouti sur aucun vainqueur à la suite d’un fort beau match de football conclu sur le score de 2-2. Si River pensait tenir le bon bout en prenant l’avantage au score à la 77e minute, l’entrée en jeu de Tevez conjugué à une expulsion cote Millionario permettra à l’ancien club de Maradona d’aller chercher le point du match nul.

Choc en Ecosse avec le classique Old Firm, remporté par la troupe de Gerrard 1-0. Une victoire qui permet à son équipe de porter son avance à 19 points (et trois matchs en plus). Un boulevard pour des Rangers en passe de remporter leur premier championnat depuis 2011. Une éternité.

Basket :

62 points. Pour être bien sur de s’en rappeler, nous remettons ici ce chiffre une nouvelle fois : 62 points. C’est l’exploit de Stephen Curry qui a battu son record personnel de points en un match (54) face à Portland. Une performance XXL qui rappelle que Golden State semble encore avoir son mot à dire dans cette saison de NBA. Ailleurs, victoire à l’arrachée de Washington et Boston dans la conférence Est, et nouvelle victoire des Clippers coté Ouest. Le marathon ne fait que commencer.

Latest news
Related news