Une première période soignée, Moris et Rodrigues en verve

Le Luxembourg a tenu tête au Portugal pendant une première période de qualité. L'épine dorsale Moris-Barreiro-Rodrigues a fait forte impression comme Jans revenu à un très bon niveau.

Anthony Moris: 8/10. Le gardien a fait barrage à toutes les tentatives portugaises jusqu'à cette tête de Jota dans les arrêts de jeu de la première période. Il ne pouvait rien sur le deuxième et a encore retardé le troisième d'une double parade magnifique dans les pieds de Ronaldo.

Laurent Jans: 7. On l'a surtout vu défendre mais quand il s'est projeté, il l'a fait avec culot comme à la 13e minute lorsqu'il tenta une volée. Autoritaire comme à ses plus beaux jours et endurant jusqu'au bout, il mérite mieux que son statut actuel en club.

Maxime Chanot: 6. Le défenseur de New York City a régné dans les airs et son placement a fait merveille lors du premier acte. Sanctionné sévèrement pour une faute sur Félix (20e), il a été un peu court sur le deuxième but avant d'être logiquement expulsé en fin de match pour avoir retenu Sanches.

Lars Gerson: 6. Préféré à Mahmutovic en charnière centrale, le défenseur du Real Santander a répondu à l'attente dans le défi physique, mais usant aussi de l'une ou l'autre transversale bien sentie. 

Mica Pinto: 6. De retour juste à temps pour un match qui lui tenait très à cœur. Sa tonicité a soulagé un côté droit soumis à la pression des montée de Cancelo. Remplacé par Marvin Martins (6) qui a rempli sa mission.

Christopher Martins: 5. C'est cruel de rendre une copie aussi propre avant d'être impliqué dans les deux premiers buts. Un placement un rien laxiste sur le premier et un contrôle imparfait sur le second: ça se paie cash contre des stars. Il est sorti complètement de son match à l'heure de jeu. Remplacé à trois minutes de la fin par Aldin Skenderovic.

Leandro Barreiro: 7. Couper et recouper encore les angles. Le milieu de Mayence a eu cette incessante activité nécessaire face à un rouleau compresseur et un Sanches dans tous les coups. Sa tentative du gauche en seconde mi-temps méritait meilleur sort. Encore un match complet.

Olivier Thill: 6. Placé sur la droite, son rayonnement en a pâti mais il a compensé par beaucoup de justesse dans les touches de balle. Remplacé par Maurice Deville (5) doublé par Palhinha sur le troisième but et timide offensivement.

Vincent Thill: 6. Une petite heure de jeu pour le milieu offensif de Madère que l'on a vu s'acquitter de sa tâche défensive avec application. Il a moins pesé en reconversion face au vif Mendes mais son jeu dans un petit périmètre a permis de confisquer quelques ballons. Sorti à la 58e minute pour son frère Sébastien (7). Le milieu de Tiraspol a montré la même justesse que lors de sa sortie contre le Qatar.

Gerson Rodrigues: 7. On a parfois peur lorsqu'il veut trop en faire, mais ce mardi, il a mis le curseur à la bonne place. Avec le dose d'agressivité nécessaire et des qualités d'accélérateur qui ont posé des problèmes à l'axe défensif portugais. Son deuxième but en deux matches est un modèle du genre. S'est éteint au fil du match.

Danel Sinani: 6. C'est dans ce rôle de deuxième attaquant qu'il brille le plus. Peu servi en bons ballons, il a cependant délivré une offrande pour la tête de Gerson sur l'ouverture du score. Remplacé par Edvin Muratovic à trois minutes de la fin.

Christophe Nadin

Latest news
Related news