Un Swift réaliste s’impose à Strassen

C’est une équipe de Strassen revigorée après sa victoire face au Progrès le week-end dernier qui recevait le Swift sur sa pelouse, cet après-midi. Sous un ciel gris, l’UNA attaquait d’entrée et Babit tentait sa chance au bout de 40 secondes de jeu, mais sa frappe à ras de terre était bien captée par Dupire. Hormis cette occasion précoce, le match était équilibré et les tentatives du Swift étaient trop maigres pour inquiéter Ozcan. Au quart d’heure de jeu, l’UNA se procurait une nouvelle occasion par l’intermédiaire de Runser, qui s’essayait de loin et qui voyait sa frappe raser le poteau droit de Dupire. La première véritable opportunité pour les hommes d’Aniello Parisi arrivait à la 19e minute, quand Couturier centrait à ras de terre juste devant le but pour Mokulu. Ozcan, vigilant, repoussait du pied. Sur l’action qui suivait, Strassen tentait une incursion sans succès dans la surface. Sur la contre-attaque, Teixeira lançait Mokulu en profondeur. L’attaquant hesperangeois profitait d’une sortie hasardeuse d’Ozcan pour le contourner et marquer dans le but vide (0-1, 20e). Dans un match plaisant, le Swift prenait l’avantage mais restait sous la menace de Strassen puisqu’après vingt minutes toujours équilibrées, Rouffignac et Perez combinaient avec un une-deux et se jouaient de la défense du Swift. Le premier se présentait alors face à Dupire. Battu d’une frappe du gauche à ras de terre, le portier hesperangeois pouvait remercier son poteau, qui sauvait son équipe de l’égalisation à quelques minutes de la pause.

Ozcan se troue et offre le break au Swift

Au retour des vestiaires, Strassen mettait rapidement la pression sur le Swift et se procurait une grosse occasion à la 51e minute, quand Rouffignac, trouvé aux abords de la surface, voyait sa frappe contrée raser la transversale de Dupire. Hesperange avait ensuite la mainmise sur le ballon et peu après l’heure de jeu, sur un corner joué à deux, Dominik Stolz frappait depuis le coin droit de la surface de réparation. Sa frappe, plutôt molle et a priori sans danger, trompait pourtant un Ozcan qui avait mal négocié la trajectoire du ballon (0-2, 65e). Le break était fait mais Strassen n’abdiquait pas et continuait d’attaquer. Hélas, face à la défense la plus hermétique du championnat, Perez et ses coéquipiers butaient et ne parvenaient pas à réduire le score malgré plusieurs occasions. Grâce à cette victoire, le Swift empoche les trois points et maintient la pression sur le Progrès, tenu en échec face au Racing au terme d’un match fou, et sur le F91, vainqueur à Ettelbruck.


Les compositions : 
UNA Strassen : 

Ozcan, Stulin, Mastrangelo, Baiverlin, Bacconier, Runser (Camilo Almeida, 46e), Diaf (Lopes, 74e), Andreas, Rouffignac ,Basit, Perez

Swift Hesperange : 
Dupire, Prempeh, Garos, Sacras (Avdusinovic (85e), Teixeira (Malget, 79e), Pierrard, Couturier, Marques, Stolz, Terki, Mokulu

Latest news
Related news