Ralph Schon: «Objectif mi-mars»

Au bout du tunnel, la lumière. Touché aux ligaments du poignet droit, Ralph Schon l'aperçoit mais ne veut pas précipiter son retour sous les projecteurs. Le gardien du FC Wiltz se donne un bon mois pour revenir aux affaires. Pile pour le rassemblement de la sélection.

On l'a vu en tenue de combat donner la réplique à son coach sur la pelouse wiltzoise. L'image est prometteuse, mais un peu trompeuse. «J'ai besoin de temps pour consolider mon poignet. En principe trois mois. Je ne peux pas encore me coucher mais ça fait du bien de quitter la salle et le kiné pour revenir en configuration normale», raconte l'instituteur.

 

Blessé dans un contact à l'entraînement en touchant le dos d'un partenaire qu'il n'avait pas vu venir, Ralph Schon a mis du temps à diagnostiquer exactement le mal dont il souffrait. «C'était fin octobre et j'ai encore joué quelques semaines sous infiltration jusqu'au jour où j'ai su que les ligaments de mon poignet droit étaient déchirés.» Le Nordiste était victime d'un TFCC (Triangular fibrocartilage complex) pour être précis.

Passage obligé par la case opération le 17 décembre et début dans la foulée d'une longue convalescence. Pendant ce temps-là, la BGL Ligue est à l'arrêt et le gardien wiltzois n'a pas encore manqué la moindre partie officielle.

«Mon objectif est de revenir à la mi-mars», poursuit l'international qui a bien sûr pointé les rendez-vous de la sélection avec un déplacement à Vienne pour affronter le Qatar (24 mars) puis la double confrontation en Irlande le 27 et ensuite contre le Portugal trois jours plus tard.

«J'aimerais bien avoir un match dans les jambes avec Wiltz avant ça», dit-il encore. En attendant, le club nordiste dispose de deux cartouches pour remplacer son dernier rempart: Olivier Mabille et Ismaël Djoujou.

Christophe Nadin

Latest news
Related news