Promotion d’Honneur : Käerjeng clôture 2021 en beauté

Käerjeng s’est à nouveau imposé pour son dernier match de 2021, 2-5 à Mersch. Les hommes de David Zenner ont ainsi signé leur 14e victoire (12 en championnat et 2 en Coupe) de cette première partie de saison et trône plus que jamais en tête du classement. Notons également dans le bas de classement la victoire de l’Alisontia Steinsel, 2-0, sur son terrain face à Weiler-la-Tour, ce qui lui permet de sortir provisoirement (puisque Schifflange et l’US Esch doivent encore s’affronter) de la zone rouge.

L’arrivée tonitruante de Ben Klein en Promotion d’Honneur

Il vient de fêter ses 17 ans et il a parfaitement saisi la chance que son entraîneur, David Zenner, lui a octroyé. Ben Klein a réussi son entrée en Promotion d’Honneur. Pour son premier match entier, il a délivré deux assists sur le terrain du Marisca. Il a ainsi grandement contribué à la 14e victoire de l’UNK cette saison. « C’est un garçon qui s’entraîne avec nous depuis le début de la préparation. Il a un profile qui nous correspond. Il a une bonne hygiène de vie et il veut toujours progresser. Il a reçu sa chance et il a su la saisir. Ses deux assists ont fait doublement plaisir au staff », nous expliquait David Zenner, qui ne tarissait pas d’éloges envers son poulain. Menant rapidement grâce à un pénalty converti par Fostier, puis rejoint très vite par un but de Meyong, Käerjeng a appuyé sur l’accélérateur à la moitié de la première mi-temps pour marquer deux fois coup sur coup (Albanese et Kockelmann). 1-3, score à la pause. Au retour des vestiaires, l’UNK s’est mis définitivement à l’abri via Camara et Kockelmann. Sur pénalty, Tun Held réduisait le score à 2-5 en toute fin de match.

Ces trois points supplémentaires portent le total de Käerjeng à 39 points. Ils clôturent cette première moitié de saison avec 9 points d’avance sur Mondercange (2e avec 30 points), tombeur de Bettembourg sur le score de 0-1. Ce match a malheureusement été marqué par un coup de tête de Cabral, attaquant de Bettembourg, sur El Amraoui. Vainqueur facile 8-0 face à Wasserbillig, grâce à un triplé de son buteur Maison, Rumelange signe sa première clean sheet de la saison et s’installe en troisième place avec 28 points. La quatrième place revient à Junglinster (26 points) qui a renversé Bissen pour s’imposer 3-2.

 

Steinsel surprend Weiler-la-Tour

Dans la lutte pour le maintien, l’Alisontia a pris trois points très importants à domicile contre Weiler-la-Tour. Santos profitait à la 36e minute d’un coup-franc offensif pour Weiler-la-Tour très mal négocié par les Yellow Boys pour conclure un contre qui pourrait être entaché d’une position de hors-jeu. Le score n’évoluait plus jusqu’à la pause, et en seconde mi-temps, Boulbrachene doublait la mise grâce à une erreur de Fortes, même si le ballon pourrait ne pas avoir totalement franchi la ligne. Le tableau d’affichage n’évoluera plus et laissera un goût amer aux hommes d’Andrea Fiorani. Du côté de l’Alisontia par contre, ces trois points font un bien fou. « On mérite notre victoire et je dois féliciter leur gardien qui a repoussé l’échéance jusqu’en deuxième mi-temps. Ce sont trois points très importants, mais la saison est encore longue », analysait Pedro Teixeira, le coach de l’Alisontia, qui espère récupérer les neuf blessés qui manquent actuellement à son effectif après la trêve hivernale.

La lecture de bas de tableau est moins facile, puisque le match Schifflange – US Esch a été remis pour terrain impraticable. Avec sa défaite, Mersch (11e avec 16 points) commence à sentir dans sa nuque le souffle de Steinsel qui revient à un petit point. Schifflange et Esch, avant leur confrontation, occupent les deux places de barragistes avec 13 points. Canach, battu 1-2 par Medernach, réalise la mauvaise opération du weekend. Il pointe en 15e place avec 12 points, soit six de plus que la lanterne rouge de Mertert-Wasserbillig.

 

Les brèves

Bryan Maison (triple buteur avec l’US Rumelange) : « Il fallait se remettre en scelle après la défaite de la semaine dernière. À la mi-temps, on s’est dits que ce n’était que 2-0 et que s’ils marquaient, ils reviendraient à 2-1 et pourraient égaliser ensuite. On a donc essayé de tout mettre en place pour tuer le match. On y est parvenus très tôt dans la deuxième mi-temps, et alors on a vu dans leurs regards et dans leur façon de jouer qu’ils étaient résignés, et on a donc eu plus d’espaces pour le reste du match. Après la trêve, on va essayer de ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’au début de saison. »   Rumelange 8-0 Mertert-Wasserbillig.

Martin Forkel (coach du FC Berdenia Berbourg) : « La trêve va nous faire du bien. On a réussi notre premier tour en prenant 21 points, mais c’est dommage de terminer 2021 sur deux défaites. Mamer a été patient et a fait moins d’erreurs que nous. Ils ont gagné méritoirement. Ne prenez pas cela comme excuse, mais en général, je trouve le niveau de l’arbitrage désolant. Je ne sais pas si d’autres entraîneurs ont le même constat que moi, mais j’ai été témoin en cette première partie de saison de prises de décisions telles que je n’en avais encore jamais vues. » Berbourg 0-2 Mamer.

Teddy Da Silva (gardien du FC Mondercange) : « On sortait d’une série de deux défaites à l’extérieur et il fallait se reprendre. C’était un match assez fermé. On a su faire le nécessaire de notre côté pour l’emporter avec Paul (n.d.l.r. Bossi) qui marque un superbe but. Mais c’était un match très compliqué où tout aurait pu arriver. Grâce à cette victoire, on est toujours bien dans les temps pour nos objectifs. On est toujours la meilleure défense. On a bien terminé cette année et on reprendra sur une bonne dynamique l’année prochaine. » Bettembourg 0-1 Mondercange.

Jérémy Mendes (capitaine de la Jeunesse Junglinster) : « C’est toujours important de commencer une trêve sur un résultat positif, parce qu’avec une pause de quatre semaines, si on termine sur une note négative, on y pense beaucoup… Mais aujourd’hui, après vingt minutes, on est menés 0-2. On revient à 1-2, et à la mi-temps, dans les vestiaires, on s’est dits qu’après ces deux défaites, il fallait vraiment obtenir un résultat positif. Quand on égalise et puis qu’on marque le but de la victoire et qu’on entend tout le stade crier, c’était un moment rempli d’émotions. » Junglinster 3-2 Bissen.

Latest news
Related news