Mathieu Cornet : «On doit poursuivre sur cette dynamique»

L’attaquant belge du FC Wiltz, Mathieu Cornet, a claqué un doublé le week-end dernier qui a offert aux siens une victoire de prestige au Racing. Cette performance leur permet d’engranger de la confiance avant des rendez-vous importants, à commencer par la réception du Titus Pétange dimanche.

Le week-end dernier, vous inscrivez un doublé qui permet à Wiltz de s’imposer 3-1 chez le troisième de la BGL Ligue à ce moment-là, le Racing. Qu’avez-vous ressenti ?

Je suis vraiment content de marquer, c’est sûr. Pour un attaquant c’est toujours imortant. Mais je suis surtout très fier du travail de l’équipe, tout le monde a respecté son rôle et le plan que le coach a voulu mettre en place. Tout le monde s’est battu pour tout le monde, la mentalité a été top.

A quand remontait votre dernier doublé ?

Avec la pandémie, il y a eu de longues pauses et je n’ai pas toujours pu jouer 90 minutes par la suite… Mon dernier doublé doit remonter à trois ans, quand je jouais à Marlin, en Belgique. Cela fait plaisir en tout cas d’en inscrire un nouveau et ça me donne de la confiance pour les matchs à venir. En plus, je joue davantage, dans le système que privilégie le coach en ce moment.

Après l’égalisation du Racing, on a senti un petit trou d’air de votre côté, vous avez davantage souffert physiquement pendant un moment. Comment êtes-vous allés chercher cette victoire ?

On prend un but sur une incompréhension en défense, on dégage le ballon en corner alors qu’on a le temps de faire autrement. Sur le corner, on se prend ce but et on est dégoûté. On a pris un coup au moral, mais après on n’a pas baissé les bras, on a relevé la tête. On marque ensuite un but refusé sur hors-jeu alors qu’il n’y a pas hors-jeu je pense. On a continué de se motiver les uns les autres, on n’a rien lâché, on s’est tous battus. On s’est vraiment comportés comme une équipe jusqu’au bout et c’est ce qui a fait la différence.

Après trois matchs sans victoire, celle-la va vous faire beaucoup de bien. C’est un moment important de la saison pour vous ?

Oui, on a fait un résultat chez le troisième et je pense qu’on a même fait le jeu pendant un moment. On a des qualités, ce qu’il manquait peut-être jusque-là, c’est ce caractère, cette combativité. En plus, derrière, les résultats des autres matchs nous sont plutôt favorables. Cette journée nous met en confiance pour la suite.

Vous recevez Pétange le week-end prochain, une équipe en forme. L’objectif est totu de même d’enchaîner à domicile pour bonifier ces trois points pris au Racing ?

Ce serait dommage de gagner au Racing et de perdre contre Titus. Ils sont en confiance aussi. A l’aller, on a eu beaucoup d’occasions chez eux, j’espère qu’on en aura autant ce week-end et qu’on les mettra au fond. On devra encore plus tout donner que contre le Racing.

Comment voyez-vous la suite de la saison ?

Il faut qu’on gagne le maximum de matchs et qu’on finisse le plus haut possible au classement. Après, on n’a pas le droit à l’erreur, cela reste difficile. On soit poursuivre sur cette bonne dynamique et nous lâcher. On va jouer tous les matchs pour les gagner, même contre Dudelange, le Fola ou d’autres équipes comme ça.

La lutte est acharnée cette année, que ce soit en haut, au milieu ou en bas du classement. Le niveau de la BGL Ligue augmente selon vous ?

J’ai été surpris en arrivant ici. En Belgique, on me disait que le niveau était faible au Luxembourg… alors que pour moi, les trois premiers peuvent facilement jouer en deuxième division belge. Tous les clubs se renforcent, vont venir des bons joueurs, attirent des jeunes très forts ; le niveau a augmenté et continue d’augmenter chaque année ici. Et c’est une très bonne chose pour le football luxembourgeois, je pense que la sélection en profite aussi.

Latest news
Related news