Maintien : et si Rodange le faisait ?

Au lendemain de sa victoire au stade Jos Haupert face à une équipe du Progrès qui ne met plus un pied devant l’autre, l’heure est aux calculs au FC Rodange. Car si presque tout le monde, y compris au sein même du club, qui préparait d’ores et déjà la prochaine saison en Promotion d’Honneur, les pensait condamnés, il y aura finalement une réelle chance de les voir accrocher une place de barragiste.

19 mars. Nous sommes au soir de la 22e journée et Rodange vient de se faire atomiser 8-0 sur la pelouse du champion en titre, le Fola. Rodange est avant-dernier avec seulement 10 points, tandis que le premier barragiste, Wiltz, compte 23 points, soit 13 points d’écarts. Une défaite qui sonne comme une condamnation et qui, peut-être inconsciemment, va permettre à Anthony M’Fa et ses coéquipiers de jouer plus détachés, le maintien ne devenant plus qu’une utopie. S’en suivent alors une victoire arrachée face à Strassen (1-0), une défaite honorable au Swift (2-0) et… une victoire de prestige entièrement méritée face à un prétendant aux places européennes, le Progrès, hier (1-2). Deux victoires en trois matchs et Rodange, toujours avant-dernier, compte désormais 16 points et à réduit l’écart avec les barragistes, Wiltz et Hostert, revenant à respectivement 9 et 10 points.

Le calendrier leur est favorable

Sur le papier, rattraper un tel écart en cinq journées est quasiment impossible. Rodange a glané 16 points en 25 journées et doit en gagner au moins 10, si ce n’est plus, pour arracher une place inespérée pour les barrages. Et pourtant, quand on regarde le calendrier des matchs restants, ça n’est peut-être pas si fou que cela en a l’air. Lors de la prochaine journée, les Rodangeois affronteront le dernier, Hamm, tandis que Wiltz sera opposé au Swift. Si la logique est respectée, Rodange devrait revenir à 6 points des joueurs de Vandenbroeck. Encore utopique, vous nous direz. Sauf que la 27e journée opposera Rodange à… Wiltz. En cas de victoire wiltzoise ou de nul, tout espoir sera quasiment ruiné pour les hommes de Martinelli. Mais en cas de victoire rodangeoise, cela pourrait bien rabattre de nouvelles cartes. L’écart reviendrait à trois points (quatre, si l’on prend en compte le goal-average favorable à Wiltz et Hostert).

Lors de la 28e journée, Rodange accueillera le leader, Dudelange, tandis que Wiltz se déplacera à Hamm et Hostert à Strassen. À une journée de la fin, Rodange se déplacera à Esch pour affronter la Jeunesse, Wiltz jouera un Progrès qui doit absolument gagner et Hostert recevra le Swift, tout autant sous pression. La dernière journée opposera Rodange à Hostert et le Wiltz au F91.

Si la logique du classement est respectée lors des dernières journées, le maintien sera difficile à arracher. Mais dans la dynamique actuelle et avec deux équipes de Wiltz et Hostert qui peuvent ne pas gagner leur cinq prochaines rencontres, on se dit que tout peut encore arriver. Et pour notre BGL Ligue, ça ne ferait qu’amplifier une saison au suspense insoutenable.

Latest news
Related news