Le Racing braque Pétange et file en finale (0-1)

Pourtant loin d’être impérial, le Racing réussit à récupérer une victoire sur le gong face à une équipe de Pétange qui a trop gâché en seconde période. Le RFCU sera donc en finale, où il retrouvera le vainqueur du clash entre le Fola et Dudelange.

Pétange 0 – 1 Racing (Mabella, 90’)

On approche des arrêts de jeu de la rencontre lorsque Mabella profite d’une terrible approximation de Sarr pour récupérer dans la surface, et fructifier l’offrande offerte par Pétange. Le meilleur buteur du RFCU ne tremble pas, et plonge dans le désarroi l’Union Titus. Dans les tout derniers instants, le Racing réussit le braquage parfait dans une rencontre qu’il n’aura paradoxalement jamais vraiment maîtrisé.

Une première mi-temps paralysée par l’enjeu 

Car le Racing n’aura jamais véritablement réussi à prendre le dessus dans cette demi-finale. En sa défense, Pétange aura lui aussi pris du temps à véritablement porter un sérieux danger sur les cages adverses. Alors que les deux effectifs semblaient être dans une situation où il fallait absolument donner le tout pour aller chercher une qualification précieuse en finale, la rencontre a pris un long moment avant de se décanter. La faute à un match fort cadenassé, dans lequel aucune des deux équipes ne réussissait réellement à prendre le dessus. Une première mi-temps assez léthargique, dans laquelle ni Pétange ni le Racing n’arrivent véritablement à surmonter l’enjeu et se libérer de la pression de ce match de la dernière chance sur. Du coté des visiteurs, seuls Mabella ou encore Pokar parviennent à se procurer quelques rares bribes d’occasions, tandis que les locaux, eux aussi, ne réussissent pas à mettre Ruffier en danger.

Pétange vendange, le Racing punit

Au retour des vestiaires, Pétange se met à accélérer. Et ne peut que regretter de ne pas avoir su concrétiser les belles opportunités qu’il s’est crée. Car il ne faut pas attendre plus de trois minutes avant de voir Merk balancer une tête surpuissante, arrêtée par un Romain Ruffier en état de grâce. Le buteur de l’Union aura une nouvelle occasion de donner un but si précieux à ses coéquipiers, mais ratera encore une fois son face à face aux alentours de la 70e minute. Et quand cela n’est pas lui, Pétange, encore une fois, ne réussit pas à briser le verrou adverse. Alors que l’on approche des dix dernières minutes de la rencontre, sur un coup-franc ressemblant à un corner, un coup de billard dans la surface ne fait pas mouche. L’occasion idéale pour Mabella, seul véritable danger côté visiteurs – à l’image de sa belle tête à la 69e juste à côté – de confirmer son statut de talisman du RFCU. L’attaquant aura su tirer le maximum de profit d’une vilaine approximation de la défense de l’Union pour crucifier Pétange, et amener ses partenaires en finale de la Coupe. Un crève-coeur pour les locaux, une libération pour les visiteurs. Le Racing verra donc le Stade de Luxembourg, où il faudra assurément une bien meilleure performance pour battre le vainqueur du clash entre le Fola et Dudelange. Pour Pétange, cette défaite marque le coup de sifflet final d’une saison dont il ne restera, au final, que très peu de positif.

Latest news
Related news