Le Racing retrouve la victoire

Le Racing avait à coeur de se rattraper après la défaite de la semaine passée. Voilà chose faite après une victoire face à Mondorf qui ne souffre d’aucune contestation, tant les joueurs de Jeff Saibene ont dominé la rencontre. Si un but dans les derniers instants des visiteurs a instauré une légère crainte, le RFCU finit logiquement par l’emporter et prend temporairement la seconde place au classement.

Racing 2 (Rossi 22', Mabella 55') – 1 Mondorf (Cetout 83')

Une avance logique à la pause

Il fallait réagir du côté du Racing. Après une défaite contre Pétange la semaine passée, le club du centre de Luxembourg voulait repartir sur une dynamique positive. Il fallait pour cela réussir à vaincre une équipe de Mondorf en difficulté ces derniers temps, avec trois défaites consécutives. Très vite, les locaux affichent leurs ambitions et prennent le contrôle de la rencontre. Dès les dix premières minutes du match, le RFCU se procure deux occasions mais ni Tinelli, ni Mabella sur une belle parade de Machado n’arrivent à débloquer le score. Il faut attendre la vingt deuxième minute et un petit coup du sort pour que le Racing ouvre le score : sur une frappe contrée, Rossi marque le premier but de la rencontre face à un Machado cette fois-ci impuissant. Porté par cette ouverture du score, l’équipe locale va continuer de pousser et ne passe pas loin de planter le but du break, mais Rossi, cette fois-ci malheureux, et Mabella ne réussisent encore une fois pas à trouver les filets pour une seconde fois. C’est donc sur ce score de 1-0 que les deux équipes retrouvent les vestiaires.

Petite peur en fin de rencontre

Repartie sur les mêmes bases, la rencontre se décante assez vite en seconde période lorsque Mabella, omniprésent ce soir parvient enfin à faire trembler les filets d’une jolie frappe. À 2-0 la rencontre semble pliée. Le Racing se contente alors de gérer tandis que Mondorf essaie de se montrer plus, sans véritablement de réussite. Si ce n’est jusqu’à la 83e lorsque, sur un coup franc joué vite et très intelligement, Cetout est trouvé dans la surface. L’ancien nancéein ne tremble pas au moment de conclure. Les dix dernières minutes verront alors les visiteurs tenter le tout pour le tout pour arracher un nul. Mais, malgré quelques coups de pieds arrêtés intéressants, la cage de Mersch ne tremblera pas une seconde fois. C’est donc le Racing qui l’emporte 2-1 et retrouve une place de dauphin, en attendant les futurs rencontres de cette dixième journée.

Latest news
Related news