Le Progrès n’avance plus, les autres prétendants à l’Europe au rendez-vous

UNA Strassen 4 – 0 RM Hamm

Face à la lanterne rouge du championnat, Strassen aura mis une heure à débloquer la rencontre. Mais que ce fût dur ! Réduits à dix peu après la demi-heure de jeu après un carton rouge infligé à Siebenaler, Strassen a trouvé la solution grâce à Nicolas Perez. Superbement servi en profondeur par Bernardelli, le Français trompait le gardien hammois d’une frappe de l’extérieur du pied (0-1, 60e). Un but qui permettait à l’UNA de jouer plus détaché et plus serein. Et ça se voyait, car neuf minutes après l’ouverture du score, Valente doublait la mise d’une tête imparable (0-2, 69e). Le même Valente qui, à cinq minutes de la fin du match, inscrivait un doublé (0-3, 85e). Hamm était sonné et allait se prendre un dernier pion à peine deux minutes plus tard. Perez était servi face au but et inscrivait lui aussi un doublé (0-4, 87e).

UT Pétange 0 – 0 Progrès Niederkorn

Le Progrès a perdu très gros aujourd’hui sur la pelouse de l’Union Titus Pétange. En concédant un troisième nul consécutif, les joueurs de Stéphane Léoni ont peut-être fait une croix sur le titre de champion. Et malgré une légère domination en termes d’occasions pour Niederkorn, le Titus n’a pas volé son match nul et réussit une nouvelle fois à tenir en échec un candidat à l’Europe, une semaine après le Racing.

US Mondorf 2 – 3 Racing Union

Le Racing s’est fait peur à Mondorf. Dans un début de rencontre à sens unique qui a vu les joueurs de la capitale mener 3 buts à 0 grâce à des buts de Mabella (0-1, 19e), Hennetier (0-2, 47e) et Simon (0-3, 58e), l’US Mondorf a commencé à reprendre espoir grâce à la réduction du score de Pinto Couto (1-3, 66e), puis à un second but de Mendes Da Silva (2-3, 75e). Et dans le dernier quart d’heure, les locaux auraient pu égaliser plusieurs fois, mais ni Ramdedovic, ni Morabit, ni Cétout, en toute fin de match, ne parvenait à tromper Ruffier une troisième fois. Le Racing a joué avec le feu mais s’en sort très bien et garde espoir en vue des places européennes. 

Etzella 1 – 0 Hostert

Un début de match brillant, puis de la gestion. Il aura suffit d’une passe splendide pour trouver Gustavo dans la profondeur. Face au but, le milieu offensif ne tremble pas, et transforme sans souci. Une ouverture du score dès les premières minutes qui suffira aux joueurs de Neil Pattison. En face, Hostert n’aura rien, ou très peu montré, et fait une très mauvaise opération. Tout le contraire d’Ettelbruck, qui récupère trois points précieux, qui l’éloignent fortement du bas du classement.

Fola 2 – 1 Wiltz

Trois points, et puis c’est tout. Loin d’être souverain, le Fola fait une très bonne opération en l’emportant face à une équipe de Wiltz valeureuse. Sans être jamais maître d’une rencontre que les visiteurs ont abordé avec courage, le tenant du titre a néanmoins su récupérer trois points extrêmement précieux. Les trois buts de la rencontre ont eu lieu en à peine dix minutes. Dachelet a d’abord joué de malchance, en poussant malencontreusement le ballon dans son propre but après un centre tendu. À peine deux minutes plus tard, Diallo croit achever la rencontre sur une superbe frappe du gauche aux vingt-mètres imparable. Mais Wiltz continuera d’y croire avec une réduction du score quelques mnutes plus tard. Ibrahimovic est parfaitement trouvé devant la surface et élimine Cabral avec une insolente facilté avant de transformer. Un but signe d’espoir, mais qui ne sera pas suffisant, malgré une belle intensité en fin de match. Le Fola continue sa remontée au classement, tandis que Wiltz se rapproche de plus en plus des barrages.

Swift 2 – 0 Rodange

Une rencontre loin d’être passionnante, et un résultat conforme aux attentes. Le Swift n’a pas gâché l’opportunité de prendre trois points abordables en battant une équipe de Rodange fort tristoune. Une très belle combinaison collective permet à Teixeira d’ouvrir le score d’une belle volée à l’entrée de la surface de la réparation, avant le but du break signé Philippe à la 85e sur un contre éclair et une merveille d’offrande de Dominik Stolz. Une victoire qui permet aux joueurs d’Aniello Parisi de rester troisième du championnat, et retrouver la victoire après le nul au Progrès la semaine passée.

Latest news
Related news