Le Luxembourg échoue face à la Bosnie (1-0)

Dans une rencontre globalement dominée par la Bosnie, les Luxembourgeois auront montré de belles choses en seconde période mais s’inclinent par la plus petite des marges après un but tardif d’Edin Dzeko.

Les Bosniens mettaient rapidement la pression dans le camp luxembourgeois et dès la 2e minute, Prevljak se jouait de Maxime Chanot et défiait Moris, bien vigilant. Ça ne se calmait pas tout de suite puisque deux minutes plus tard, les joueurs d'Ivaylo Petev apportaient à nouveau le danger dans la surface de Selimovic et compagnie. Les Roud Léiwen se procuraient alors leur première occasion à la 6e minute quand Bohnert effectuait un rush impressionnant sur son côté droit. Parti depuis son camp, il se présentait devant le portier adversaire mais manquait malheureusement de lucidité dans sa passe en retrait. Malgré cette opportunité, le Luxembourg souffrait en ce début de rencontre, à l’image de la faute grossière de Selimovic à quelques centimètres de la surface de réparation au quart d’heure de jeu ou encore de la frappe de Danilovic, bien captée par Moris. Si à la demi-heure de jeu, les hommes de Luc Holtz parvenaient enfin à mettre le pied sur le ballon… pour quelques minutes seulement. Car entre les maladresses des uns et les gestes inutiles et ratés des autres, la Bosnie remettait peu à peu le feu dans la défense luxembourgeoise. Heureusement pour elle, les attaquants bosniens étaient ultra maladroits face au but. Et quand l’altruisme était là se trouvait la muraille Moris, impeccable en première période.

Des occasions… avant la chute

Le début de seconde période allait nous proposer une physionomie bien différente de la première mi-temps et on avait affaire à des Luxembourgeois bien plus entreprenants et plus agressifs sur le porteur du ballon. Et ça payait puisque Gerson se procurait une énorme occasion à la 55e minute. Trouvé seul sur le côté gauche par Christopher Martins, le n°10 envoyait une superbe frappe qui rasait la lucarne de Vasilj. Sauf qu’à partir de l’heure de jeu, on n’a plus vu grand chose d’un côté comme de l’autre. Le rythme de la rencontre baissait progressivement et il fallait attendre les quinze dernières minutes pour voir de nouvelles opportunités. Carlson sauvait une balle de but devant un attaquant bosnien, et quelques minutes plus tard on retrouvait Gerson qui envoyait une belle frappe, malheureusement trop sur le gardien. La partie allait se débloquer à cinq minutes du terme grâce à… Edin Dzeko. La star de l’équipe, qui avait commencé sur le banc, inscrivait un but assez étrange. Sur un centre à ras de terre venu de la droite, l’avant-centre de l’Inter butait dans un premier temps sur Moris. Surpris, le portier luxembourgeois ne pouvait capter le ballon et repoussait sur Dzeko qui marquait tranquillement à quelques mètres du but. Un but tardif qui sonnait Leandro Barreiro et ses coéquipiers, eux qui se ruaient à l’attaque dans les dernières minutes, sans trouver la faille…

Le Luxembourg boucle sa trêve internationale avec deux défaites et beaucoup de regrets. Quant à savoir si Luc Holtz aura eu toutes ses réponses avant la Ligue des Nations, rendez-vous en juin…

La composition des deux équipes :

Bosnie :

Vasilj – Kolasinac, Hadzikadunic, Ahmedhodzic – Gazibegovic, Nalic (Menalo, 66e), Danilovic, Gojak, Dedic – Demirovic, Prevljak (Dzeko, 66e)

Luxembourg :

Moris – Pinto, Selimovic (Carlson, 46e), Chanot (Jans, 18e), Bohnert (M.Martins) – Barreiro, C.Martins, Olesen – Sinani (V.Thill, 46e), S.Thill (Borges, 73e)- Rodrigues

Latest news
Related news