Le Fola reprend le pouvoir

Après un match maîtrisé de bout en bout, la troupe de Sébastien Grandjean l’emporte largement sur Wiltz et récupère sa première place au classement. Le destin de champion se trouve dorénavant entre ses mains.

Dans ce match en retard pour le compte de la 22ème journée, les Folamen ont décidé de vite prendre l’avance au score face à leur adversaire wiltzois. Avec deux occasions franches à mettre à leur crédit avant que les dix minutes ne soit dépassées au chronomètre, les locaux ont vite donné le ton: ils sont là pour l’emporter. A la cinquième, Boutrif est l’instigateur du premier tir de la rencontre. Dix-huit minutes plus tard, c’est encore lui qui met à contribution Ralph Schon. Et cette fois-ci, le numéro 16 eschois fait trembler les filets suite à un travail parfait de son coéquipier Pimentel (1-0,23e). Les résidents d’Emile Mayrisch sont lancés et rien ne semblent pouvoir les arrêter désormais.

Hadji, en goleador maison, vient ajouter dans la foulée une trente-troisième réalisation à sa collection de buts perso cette saison (2-0, 29e). En force, les Nordistes sont dépassés par leur vis-a-vis et ne trouvent pas de solutions pour contester cette domination outrageuse. Bousculés et poussés à la faute, Vandenbroeck et consorts concèdent un pénalty avant de rejoindre les vestiaires pour observer le quart d’heure de pause syndicale. Sinani fait justice à son coéquipier Diallo, précédemment fauché dans la surface par Giargiana.

A 90 minutes et quelques du sacre…

Infernaux, les hommes de Grandjean continuent leur entreprise destructrice dans le deuxième acte. Et pourtant, c’est avec un coup dur qu’ils entament la seconde période. Leur si précieux Zachary Hadji est contraint de sortir sur blessure à la 51e. Peu après, Jules Diallo fait oublier ce mauvais sort en claquant le quatrième but de la soirée (4-0, 55e). Le Galgenberg se mue décidément en volcan et les Wiltzois partent en fumée une minute plus tard lorsque Sinani ajoute un cinquième pion. La défaite promise à l’hôte des Eschois prend une allure de correction. Conscients que le succès ne peut plus leur échapper, les locaux gèrent la fin de partie et leur coach fait sortir des cadres en vue de l’échéance finale ô combien importante de dimanche face au voisin de la Jeunesse. Car à la Frontière, les Bianconeri accueilleront un groupe taillé pour un titre certain de champion en cas de nouveau succès.

En tout cas, avant d’envisager tous les scénarios possibles et envisageables qui nous promettent une magnifique dernière journée de championnat, les hommes de Sebastien Grandjean reprennent le pouvoir en cette soirée du 26 mai. Le conserveront-ils jusqu’à dimanche 18h ?

Latest news
Related news