Irrésistible, le Progrès atomise le Fola et reprend le trône

Grâce à un doublé de De Almeida et des buts de Mazure et Amofa, le Progrès écrase le champion en titre 4-1 sur sa pelouse et devant un public en feu. Les hommes de Léoni reprennent la tête et frappent un très gros coup dans la course au titre.

Tout était réuni pour une après-midi parfaite ce dimanche au stade Jos Haupert : un ciel bleu magnifique, une météo printanière et des tribunes bien garnies, avec 743 spectacteurs, attirés par ce choc entre le 2e et le 3e de la BGL Ligue au coup d’envoi. 

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes de Stéphane Léoni n’ont pas déçu sur le terrain. En se montrant d’abord solides défensivement, face à un Fola qui se montrait plus dangereux en première période, notamment dès la 3e minute avec une frappe de Mustafic détournée par Flauss. En forme et vigilant, le gardien du Progrès se montrer encore décisif à la 28e minute sur une frappe de Correia, alors que Jacquel plaçait une tête au-dessus du but à la 33e minute. Ils ne le savaient pas encore, mais la chance des Eschois était passée…

Amofa lance les hostilités avant la pause

Patient, structuré, le Progrès attendait le meilleur moment pour porter le premier coup dur à son adevrsaire. A la 42e minute, juste avant la pause, Yannick Bastos reprend de volée à 9m un centre venu de la droite. Hym parvient à repousser le ballon mais Amofa a suivi et n’a plus qu’à le pousser dans le but vide. 1-0 pour Niederkorn.

Au retour des vestiaires, le Fola tente de mettre le pied sur le ballon et de trouver des solutions dans le camp adevrse, mais le bloc des jaune et noir reste globalement imperméable. Et à la 60e minute, le festival commence ! Sur un beau mouvement devant la surface adverse, Luisi reçoit le ballon, parvient à se retourner et à glisser le ballon à De Almeida sur la gauche. L’attaquant ouvre son pied droit et marque, 2-0 ! Seulement deux minutes après, Mazure (qui venait d’entrée en jeu à la place de Skenderovic) plie définitivement le match : bien lancé dans la profondeur, il trompe Hym d’un petit ballon piqué parfait, 3-0. 

La fête est totale sur le terrain comme en tribunes

La fin de la rencontre est alors un long calvaire pour le Fola, face à une équipe déchaînée et en confiance. Inarrêtables, les joueurs de Stéphane Léoni continuent d’attaquer. A la 80e, Luisi est décalé sur le côté gauche de la surface. Ce dernier s’applique pour servir De Almeida au point de pénalty, qui se fait un plaisir d’inscire du plat du pied le but de son doublé et du 4-0. Les supporters de Niederkorn sont en feu dans les tribunes, la fête est totale. A la 89e, Mustafic réduit le score pour l’honneur sur une frappe dans la surface.

Avec cette démonstration, le Progrès frappe un grand coup ! Au classement, en reprenant la première place et en reléguant le champion en titre à sept points derrière lui. Et dans les esprits, en écrasant largement un concurrent direct. Le doute n’est plus vraiment permis, le Progrès est un candiat sérieux au titre.

Latest news
Related news