Coupe : Dudelange sort le Progrès (0-2)

Au bout d'un match disputé et riche en occasions, Dudelange a fini par faire plier le Progrès en prolongations. Les joueurs de Léoni peuvent regretter leur manque d'efficacité devant le but et un pénalty non sifflé.

Le choc de ces quarts de finale de coupe du Luxembourg a tenu ses promesses en termes d'intensité et d'occasions. Le Pogrès et le F91 se sont rendu coup pour coup tout au long de la rencontre, multipliant les offensives, se battant sur chaque duel, ne lâchant rien. Et il aura fallu attendre les prolongations pour que ce match indécis bascule pour de bon…

Bettaieb en libérateur

On joue la 95e minute, le Progrès joue à dix après l'exclusion d'Amofa pour un second jaune, juste avant la fin du temps réglementaire. Bettaieb, encore remuant et précieux sur le front de l'attaque dudelangeoise, hérite du ballon légèrement sur la gauche, pénètre dans la surface, se met sur son pied droit et frappe. C'est contré, mais le ballon termine sa course tout au fond des filets, le F91 ouvre le score ! Malgré la volonté d'y croire jusqu'au bout, le Progrès ne reviendra pas. Dudelange corsera même l'addition en inscivant le but du 2-0 par Vova à la 120e minute.

Latik héroïque dans les buts

Et Niederkorn peut avoir des regrets, tant les hommes de Léoni auront essayé ! Dès le début du match, ils montrent de l'allant mais sont, déjà, trop imprécis dans le dernier geste. Plusieurs corners ne donnent rien. Bilal Hend, bien servi par De Almeida, dévisse sa frappe à l'entrée de la surface à la 14e minute. A la 18e, c'est De Almeida qui tente sa chance, mais ça part largement au-dessus. Le leader de la BGL Ligue se réveille alors et va même se procurer la plus grosse occasion de cette première mi-temps : à la 33e minute, Van den Kerkhof déboule sur le côté droit et adresse un très bon centre, Bettaieb reprend de volée aux 6m du plat du pied, mais Latik réalise une superbe parade à bout portant ! Le jeu, au fil des minutes, se hâche et les fautes se multiplient.

Au retour des vestiaires, le F91 semble revenir plus entreprenant. Dès la 47e minute, Latik, très en forme ce soir en remplaçant de Flauss, détourne une tête en corner. A la 59e, Van den Kerkhof déborde encore sur la droite, repique dans la surface et croise sa frappe ; Latik s'interpose encore du bout des doigts, mais Sinani a suivi et frappe très fort alors qu'il n'est qu'à 5m du but… le ballon s'écrase sur la barre transversale ! Dans ce match rugueux, mais plaisant, le Progrès répond : à la 69e minute, Skenderovic place un superbe ballon piqué dans le dos de la défense ; Pomponi met du temps à contrôler le ballon, mais finit par frapper du gauche. Joubert détourne du bout des doigts en corner. 

Un pénalty qui aurait pu tout changer…

Le match aurait pu tourner en faveur du Progrès à la 72e minute : Cools tend le bras volontairement et semble faire une main dans la surface de réparation, mais l'arbitre est trop loin de l'action pour le voir. Les joueurs de Niederkorn crient au scandale ! La chance ne sera définitivement pas du côté du Progrès, avec une série d'occasions dans les toutes dernières minutes du temps réglementaire. Mais quand ça ne veut pas…

Le F91 s'impose et se qualifie pour les demi-finales de la coupe. Le Progrès va devoir se remobiliser rapidement, dès ce week-end en BGL Ligue, s'il veut se remettre de ce nouveau revers. Il ne lui reste plus que le championnat pour décrocher une qualification européenne.

Latest news
Related news