Coupe du Luxembourg : malheur aux vaincus

Alors que le Progrès reste sur une défaite et cinq matchs sans victoire en championnat, et Dudelange sur une défaite à domicile contre le Fola, les deux clubs s’affrontent ce soir pour le choc des quarts de finale de la coupe du Luxembourg. Même si le Progrès a sûrement plus à perdre que le F91, personne ne prendra ce rendez-vous à la légère.

Ces mercredis après-midi, en plein milieu de la semaine, où une odeur de compétition et de rivalité flotte dans l’air… quel bonheur que la coupe existe ! Surtout quand, dès les quarts de finale, elle nous propose un choc comme celui de ce soir : Progrès-F91. Et l’enjeu est de taille, peut-être encore plus pour les joueurs de Niederkorn… Ils ont chuté ce week-end face à Rodange (1-2) et n’ont plus gagné depuis cinq matchs en championnat. Inverser la tendance devient urgent pour les hommes de Stéphane Léoni et cette confrontation tombe à pic pour montrer à tout le monde qu’il faudra encore compter sur eux jusqu’au bout.

Casser la spirale pour le Progrès

Du côté de Dudelange, la défaite à domicile contre le Fola (2-3), le week-end dernier, a sûrement piquer à vif l’amour-propre du leader. Et même s’il conserve un petit matelas non négligeable, il n’est plus qu’à cinq longueurs du Swift, six du Fola et sept du Progrès. Un confort qui ne permet pas encore tout à fait d’affirmer que les choses rouleront sans encombre jusqu’au titre… Et on l’a vu avec le Progrès, une bonne dynamique peut subitement s’arrêter et mettre bien du temps à revenir. Même si, pour l’heure, c’est justement ce qui différencie les deux équipes : Dudelange a su gagner, même quand le contenu était laborieux et l’adversaire accrocheur, contrairement au Progrès qui a souvent développé un beau football, mais a craqué mentalement et perdu des points dans des matchs qu’il aurait dû gagner sereinement.

Ce soir, c’est l’occasion de mettre les données du championnat entre parenthèses pour une lutte sans merci avec en ligne de mire une qualification en demi-finale. Une défaite et la spirale négative du Progrès risquerait de devenir irrémédiable, quand pour le F91 le doute pourrait commencer à s’immiscer. Une victoire et les jaune et noir repartiraient de l’avant, quand elle confirmerait la solidité et la régularité des hommes de Carlos Fangueiro. Quoi qu’il en soit, ce choc au stade Jos-Haupert aura bien une saveur particulière…

Latest news
Related news