Ce qu’il faut retenir de cette journée de BGL Ligue

Nouvelle journée et nouveaux rebondissements en BGL Ligue. Des suites des affiches de la soirée, le classement offre trois équipes avec le même nombre de points en tête, et un suspense insoutenable avant la conclusion de cette saison épique. Petit résumé des gagnants et perdants de la précédente soirée.

Le grand gagnant du week-end : Fola Esch

Le Fola retrouve son trône. Et, à voir le résultat final, il serait facile d’en arriver à la conclusion que ce fut une partie de plaisir. Pourtant, la physionomie du match fut loin de refléter une supériorité de tous les instants des hommes de Sebastien Grandjean. Pourtant vite en tête, et même avec deux longueurs d’avance après moins de dix minutes, le club d’Esch s’est encore fait très peur. Comme souvent récemment, son adversaire du soir, en l’occurrence Hostert, a réussi à rattraper son retard. Alors que la fébrilité mentale pouvait poindre de nouveau, une réaction d’orgueil a permis au leader de repasser devant. Si le match est demeuré indécis fort longtemps, deux buts en fin de match permettent à Hadji et ses coéquipiers de récupérer un score flatteur, mais surtout de reprendre la tête du championnat, et ce avec un match en moins. Un gros pas vers la consécration.

Ils ont aussi réussi leur mercredi soir :

Le Racing, assurément. Loin de perdre tout espoir après l’ouverture du score de Dudelange, les joueurs de Regis Brouard n’ont pas oublié leurs capacités à marquer dans les derniers instants des rencontres en récidivant une énième fois. Un résultat arraché au forceps qui permet au club de conserver la précieuse quatrième place du classement.
Et, il parait logique de mentionner Mondorf. Après avoir retourné le Fola et récupéré un excellent nul sur le terrain du Swift, le club du Sud-Est a encore été cherché une victoire dans un match fou face à Rosport. Une excellente performance qui confirme que tous les clubs du championnat, même sans véritable enjeu, jouent le coup à fond.

Le grand perdant du week-end : F91 Dudelange

Une journée et ça s’arrête déjà. Après avoir grappillé la première place le weekend passé au Fola, Dudelange n’aura profité de cet avantage qu’une journée. Plus précisément, 93 minutes. Dans une rencontre plutôt plaisante mais terne en occasions, Dudelange a fini par ouvrir le score à l’heure de jeu sur un penalty indiscutable, transformé par Van Den Kerkhof. Un but précieux qui paraissait entériner la victoire du F91. Mais, comme bien souvent cette saison, le Racing, plus que jamais en course pour la 4e place a réussi à trouver les ressources pour accrocher un résultat nul. Mabella, dans une action assez confuse a fini par surgir et faire perdre deux points vitaux aux Dudelangeois.

Ils ont aussi vécu une sale soirée :

Le Progrès avait une belle opportunité de grappiller la quatrième place. Avec le déplacement du Racing sur le terrain de Dudelange, les hommes de Stephane Leoni pouvait faire une excellente opération au classement. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas su capitaliser sur ce calendrier favorable en réussissant un piètre match nul face à Rodange. Un résultat qui, combiné au match nul du Racing les maintient en embuscade à la 5e place. La Jeunesse aurait aussi pu s’offrir une dernier espoir d’aller chercher ce strapontin européen, mais une défaite évitable sur le terrain du Hamm Benfica aura définitivement coulé toutes les ambitions de 4e place.

Le classement des buteurs :

Et Hadji continue de s’envoler. Pourtant laissé sur le banc au début de match dans un désir de fraicheur, le meilleur buteur du championnat, rentré à la 55e minute n’a pas mis longtemps avant de faire la différence. Un but et deux passes décisives pour confirmer encore plus sa place de pichichi du championnat. Tel père, tel oncle, tel frère, tel fils.

 

Latest news
Related news