Antoine Mazure : « La moindre erreur ne pardonne pas »

Le Progrès a laissé échapper une victoire qui lui tendait les bras, ce week-end, contre le Swift (2-2). Mais pour le milieu de terrain polyvalent, Antoine Mazure, tout reste ouvert, même la quête du titre. Surtout que son club va bénéficier d'un calendrier assez favorable dans les semaines qui viennent…

Revenons sur ce match nul frustrant contre le Swift (2-2). Vous avez dominé la rencontre, dans le jeu, sur le nombre d'occasions. C'est deux points de perdus ou un bon point pris au final ?

On va dire que c'est forcément deux points de perdus, on est ambitieux et on méritait la victoire si on regarde la physionomie du match. On a été costauds défensivement, on a développé du jeu, à 2-1, on peut mettre le troisième… Mais à ce niveau, la moindre erreur ne pardonne pas, surtout contre une équipe comme le Swift. Sur la fin du match, après avoir reçu ce coup sur la tête, peut-être qu'il fallait se contenter du nul et à tout prix ne pas perdre, surtout que Seb (Flauss) nous sort encore une belle parade dans les dernières secondes. On a joué beaucoup de gros depuis la reprise, avec une seule défaite au compteur… On est sur le bon chemin, il faut continuer comme ça.

Vous développez du jeu, vous avez une équipe à la fois solide et technique, qui propose souvent un football plaisant et offensif. Mais vous avez parfois du mal ou à tuer vos matchs, ou à garder le score, notamment quand l'enjeu est important. C'est un point sur lequel vous devez progresser ?

Je pense que oui. Quand on a les occasions pour tuer le match, il faut les mettre au fond… Et quand on y arrive pas, on doit être capables de gagner sur la plus petite des marges, comme Dudelange le fait très bien en ce moment. Globalement, on doit être plus efficaces dans les deux surfaces.

Dudelange, justement, a pris cinq points d'avance en tête avec sa victoire contre Differdange (1-0). Pensez-vous que cet écart est rattrapable ?

Bien sûr ! Dans le football, tout peut arriver. Il reste sept matchs à jouer… Ils savent gagner comme ça, sur une petite marge, tant mieux pour eux. Nous, on va continuer de travailler et tout faire pour aller chercher cette première place. Même si l'objectif prioritaire reste l'Europe.

Vous allez avoir un calendrier assez favorable lors des prochaines journées (Pétange, Rodange, Mondorf, Hamm,…) et quasiment jusqu'à la fin du championnat. De quoi conserver des ambitions assez élevées ?

On se doit d'être ambitieux, oui. On est également toujours en lice en coupe. On doit aller chercher l'Europe dans un premier temps, et si possible décrocher un titre en fin de saison pour le club qui n'a pas connu ça depuis 41 ans. On va tout donner jusqu'en mai.

Sur le plan personnel, vous prenez de plus en plus de poids dans cette équipe. Contre le Swift, vous étiez titulaire et vous avez réalisé une prestation solide. Quand vous êtes remplaçant et que vous entrez, vous êtes souvent décisif (5 buts et trois passes décisives depuis le début du championnat). Comment jugez-vous votre saison jusqu'ici ?

Je suis plutôt satisfait. J'ai du temps de jeu et c'est ce que je suis venu chercher. Je suis un joueur polyvalent, généreux, je donne beaucoup sur le terrain. Je pense que je peux encore faire mieux au niveau de mes stats, être davantage décisif. En tout cas, je prends beaucoup de plaisir avec cette équipe.

Vous êtes arrivé au club l'été dernier. Comment vous y sentez-vous ?

Je me sens très bien. J'ai été bien accueilli par l'équipe dès mon arrivée. En plus les résultats sont là, c'est plus facile d'avoir le sourire. Les dirigeants du club sont carrés, savent ce qu'ils font. Je suis très heureux de jouer pour le Progrès.

Quel regard portez-vous sur le football luxembourgeois et plus particulièremet sur la BGL Ligue, que vous découvrez ?

Je suis agréablement surpris. La BGL Ligue est un championnat très dur, je le trouve homogène. Il y a sept ou huit équipes qui jouent très bien, et comme les autres ce n'est jamais simple. C'est ouvert et je prends beaucoup de plaisir. 

Plus largement, quelles sont vos ambitions personnelles ?

De finir la saison en atteignant les objectifs fixés par le club, en marquant des buts et en délivrant des passes décisives. Evidemment, j'espère attirer les regards en étant performant… Mais je reste pleinement concentré sur les objectifs du Progrès.

Latest news
Related news