Roman Abramovitch annonce vendre le Chelsea FC

Roman Abramovitch a mis en vente le club de football de Chelsea après 19 ans de propriété, renonçant à 1,5 milliard de livres sterling qu’il lui doit … Il s’engage également à reverser le produit de la vente aux victimes de la guerre en Ukraine.

Le milliardaire russo-israélien a déclaré mercredi que cette décision était « dans le meilleur intérêt du club », ajoutant « cela a été une décision incroyablement difficile à prendre, et cela me fait mal de me séparer du club de cette manière.

La décision de vendre Chelsea est intervenue quelques heures après que le leader travailliste Sir Keir Starmer a appelé le gouvernement à imposer des sanctions à Abramovitch.

« Nous devons nous opposer à Poutine et à ceux qui soutiennent son régime », a-t-il déclaré. « Il est une personne d’intérêt pour le ministère de l’Intérieur en raison de ses liens avec l’État russe et de son association publique avec des activités et des pratiques de corruption.

« La semaine dernière, le Premier ministre a déclaré qu’Abramovitch risquait des sanctions. Il a ensuite rectifié le tir pour dire que ce n’était pas le cas. Alors, pourquoi diable ne l’est-il pas ? »

La pression s’accentue sur les riches Russes possédant des actifs importants en Occident en raison de leur association avec le régime de Vladimir Poutine.

Le fait qu’il soit propriétaire de Chelsea depuis 2003 a fait d’Abramovitch un nom connu dans le football anglais et au-delà. Le milliardaire a gagné sa fortune dans les 90′, après l’effondrement de l’Union soviétique, en rachetant à l’État des actifs pétroliers et gaziers privatisés, puis en les revendant au Kremlin avec de gros bénéfices.

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie la semaine dernière, Abramovitch a tenté d’aider le gouvernement ukrainien dans ses négociations de paix avec la Russie, rapportaitle Financial Times en début de semaine.

Samedi dernier, il a cédé « l’intendance » du club à une association caritative afin d’éviter que le club ne devienne « l’otage » d’éventuelles sanctions, avait déclaré un ami du milliardaire au quotidien britannique.

Abramovitch a déclaré que la vente ne serait pas accélérée et qu’il ne demanderait pas le remboursement des prêts personnels qu’il a consentis au club – environ 1,5 milliard de livres selon les documents les plus récents.

« J’ai demandé à mon équipe de créer une fondation caritative où tous les produits nets de la vente seront reversés », a déclaré Abramovitch. « La fondation sera au profit de toutes les victimes de la guerre en Ukraine. Il s’agit notamment de fournir des fonds essentiels pour répondre aux besoins urgents et immédiats des victimes, ainsi que de soutenir le travail de rétablissement à long terme. »

Les conseillers de la banque d’affaires Raine contactent des milliardaires et d’autres personnes fortunées aux États-Unis et ailleurs pour évaluer l’intérêt d’acquérir le club de Premier League, ont déclaré plusieurs personnes ayant une connaissance directe de la question.

Abramovitch cherche également à vendre une maison londonienne d’une valeur de plus de 100 millions de livres sterling, mettant ainsi en jeu certains des biens les plus précieux de la ville, alors que la pression s’accentue sur l’oligarque suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Abramovitch aurait payé 90 millions de livres sterling pour le manoir en 2011 et a dépensé des dizaines de millions de plus pour le rénover. Il possède également un appartement au bord de la Tamise, à Chelsea.

Mardi, le député travailliste Chris Bryant a déclaré à la Chambre des communes qu’Abramovich envisageait de vendre ces deux propriétés londoniennes.

Il a également laissé entendre que les ventes pourraient être réalisées dans les prochains jours et a exhorté le gouvernement britannique à agir plus rapidement pour sanctionner les oligarques.

Outre les acheteurs potentiels, la propriété d’Abramovich pourrait dissuader les agents immobiliers et les avocats, contraints de se conformer à un régime de diligence raisonnable plus strict ces dernières années.

« Il est impossible de trouver un acheteur en quelques jours pour une telle affaire », a déclaré Roarie Scarisbrick, agent immobilier chez Property Vision.

James Forbes, directeur de l’agence immobilière haut de gamme Forbes Gilbert-Green, a déclaré que pour vendre, Abramovich « devrait passer par toutes les réglementations et les nouvelles sanctions qui sont apparues. Nous avons une équipe chargée de la conformité et de la lutte contre le blanchiment d’argent que nous devons passer en revue. Personne ne serait en mesure de le vendre sans passer par tout cela ».

Les acheteurs tournent autour de Chelsea depuis des années. En 2018, Raine a été nommé pour aider à valoriser l’équipe après une série d’approches.

L’entité Fordstam d’Abramovich, par laquelle il possède Chelsea, a accumulé des pertes de près de 1,1 milliard de livres sterling jusqu’en juin 2021.

Fordstam a près de 1,5 milliard de livres de dettes sous la forme de prêts d’Abramovich.

Latest news
Related news