17e journée de BGL Ligue : Journée décisive ?

Alors que la 16e journée de BGL Ligue a plus ressemblé à une parodie de football qu’autre chose, les affiches du week-end pourraient rebattre certaines cartes, affiché les ambitions de certains, et briser les espoirs d’autres. Alors que le Progrès carbure à pleine vitesse, grand nombre de clubs peuvent, dès cette journée, envoyer un signal fort.

Le Progrès doit confirmer

En début de saison, le Progrès était parti sur les chapeaux de roue. Une accélération dès les starting-blocks qui avait placé le club de Niederkorn au sommet du classement. Mais cette première place avait peut-être pesé un peu lourd pour les hommes de Stéphane Léoni, qui n’avaient pas su maintenir la cadence, s’emmêlant les pinceaux au moment de confirmer. Niederkorn avait alors revêtu de nouveau son costume de chasseur qui lui sied si bien depuis janvier 2021, et s’est attelé à mettre la pression sur les équipes devant elle. Fort d’une série de six victoires consécutives, le club se retrouvait néanmoins dans l’interrogation au moment de la reprise. Avec le départ de Belmin Muratovic en D2 roumaine, un Skenderovic potentiellement déçu de ne pas avoir eu de bon de sortie, et des recrues fraîchement arrivées, le déplacement sur le terrain d’un F91 leader et conquérant pouvait légitimement faire peur. Mais le Progrès a su montrer les griffes et aller chercher une victoire capitale et symbolique en terres extérieures. De nouveau dans la peau du chassé, Niederkorn doit maintenant capitaliser sur ses ambitions, et montrer qu’il peut aussi enfiler la tenue de leader insubmersible. Premier test ce samedi, lors de la réception de Rosport. Les hommes de Marc Thomé, auteurs d’un excellent début de saison ont lourdement chuté lors de la reprise sur la pelouse de Differdange, défaite les éloignant d’un rêve européen. Mais, avec le meilleur buteur du championnat au sein de son effectif, et un groupe délesté de toute pression, cette rencontre s’avère être le test parfait pour le Progrès. Leur sort est dorénavant entre leurs mains, à eux de le saisir.

Dudelange, Strassen, Fola : Gare au faux-pas

Car derrière, les prétendants à la couronne sont prêts à profiter du moindre faux-pas. À commencer par Dudelange, qui se doit de vite rebondir. La tournée de matchs amicaux en janvier avait divulgué un groupe fort, et déterminé à aller chercher ce titre. Malheureusement pour eux, la reprise s’est achevée par une défaite aux conséquences tant sur le classement que dans les têtes. Car le F91, encore une fois, n’a pas su prendre le maximum de points contre un gros du championnat. Après le Swift, Strassen et Differdange, les dudelangeois se sont cette fois emmêlés les pinceaux au point d’en perdre leur première place. Pour la récupérer, il faudra réagir vite, et fort. En ce sens, l’affrontement face à la Jeunesse Esch, qui semble monter en puissance au fil des journées, vient au meilleur – ou au pire – des moments. Car les hommes de Jeff Strasser, sur une série de trois victoires consécutives, veulent confirmer leur embellie du moment et continuer leur remontée au classement. Ce duel entre la meilleure attaque du championnat et la deuxième meilleure défense devrait ainsi être riche en enseignements.

Le Fola, lui aussi, pourrait en savoir bien plus sur son potentiel en cette deuxième partie de saison. Si sa victoire la semaine passée face à Ettelbruck a certes montré de formidables capacités mentales, la pelouse, tout simplement injouable, n’a pas permis d’en savoir beaucoup plus sur la partition collective du champion en titre. Mais cette victoire a tout de même permis de montrer un recrutement qui parait judicieux, tant Jacquel, auteur de deux buts et une passé décisive pour son premier match, a brillé. Revenu à trois points de la première place, le club Eschois, toujours quatrième, doit engranger pour monter encore plus haut. Il faudra néanmoins prendre les trois points face à Differdange, qui, lui aussi, est de plus en plus prometteur. Avec dix points en douze matchs, et notamment un dernier festival 4-0 face à Rosport, les hommes de Pedro Resende confirment leur désir de compétition européenne, et que la patte de l’entraîneur arrivé en début de saison prend de plus en plus.

Strassen se voit offrir la meilleure occasion de prendre trois points « abordables ». Après une rencontre encore fois très dur à analyser face à l’US Mondorf tant les conditions étaient calamiteuses, le surprenant troisième peut prolonger la belle histoire. En recevant un club actuellement dans la position de barragiste, l’UNA a de quoi s’offrir une victoire vitale pour maintenir une dynamique de candidat européen.

Le Swift et le Racing à un tournant

Avoir un match en moins, quand on est en manque de points, peut toujours être compliqué à gérer. Mentalement, même si la rencontre à rejouer est toujours présente, voir le fossé se grandir en termes de points peut jouer des tours. Pour éviter cet effet, Hesperange doit absolument engranger au plus vite, quitte à voir un écart trop élevé avec les places européennes. Il n’est pas question ici de juger du niveau du jeu entraperçu contre Pétange dans la seule rencontre arrêtée de la quinzième journée. Mais la réception de Mondorf est l’occasion idéale pour les joueurs de Parisi de continuer de remonter au classement, et s’accrocher à un wagon qui ne pourra pas l’attendre bien longtemps.
Le Racing, lui aussi, n’a plus de temps à perdre, et doit profiter de sa rencontre face à la victime expiatoire du championnat. Difficilement vainqueur de Mondorf lors de la dernière journées, les joueurs de Jeff Saibene doivent reprendre une dynamique de succès. Un succès face à un RM Hamm Benfica en perdition viendrait ainsi au meilleur des moments.

Rodange abat ses dernières cartes

Les matchs semblent se suivre et se ressembler pour Rodange. Jamais loin, mais jamais récompensé. À l’image de son dernier match face au Racing, l’avant-dernier du championnat a encore fourni une prestation honorable, et aurait pu revenir de son déplacement avec un point. Mais la chance n’a pas souri dans les arrêts de jeu, et les joueurs d’Eric Picart sont encore rentrés bredouilles. Il y a maintenant urgence pour diminuer l’écart avec les premiers non-relégable. Ne pas finir sans le moindre pion contre Pétange, dans un derby qui pourrait couter cher,  est indispensable pour continuer d’espérer en une formidable remontada.

Latest news
Related news