LBBL : le Basket Esch retrouve le chemin de la victoire !

Pour la fin de cette 20e journée de LBBL, la bande de Franck Mériguet a retrouvé le goût de la victoire en s’imposant sur le parquet du T71 Dudelange (54-80). Dans les autres matchs, les Musels Pikes continuent leur folle remontada en l’emportant chez l’Amicale Steinsel (87-103), le leader chute face à la jeunesse du Sparta (79-94) et Heffingen se montre sans pitié contre le Racing (85-56).

L’effet Schumacher n’aura pas duré longtemps au T71 Dudelange… Après une victoire de prestige face à l’Etzella pour la première de l’enfant prodigue sur le banc, son équipe s’était inclinée contre les Musel Pikes, en feu ces temps-ci, il faut le reconnaître. Mais sur son parquet face à Esch, le T71 s’est de nouveau retrouvé complètement impuissant. C’est bien les visiteurs qui, d’entrée, ont imposé leur rythme sur ce match. Vive, combative et surtout très efficace, la bande de Franck Mériguet a rapidement posé sa patte sur ce match. A l’inverse, les joueurs du T71 se sont montrés trop timides, imprécis, ayant du mal à trouver la faille dans la raquette adverse. A la mi-temps, le score était déjà de 22-39, 17 points d’écart. Cétait déjà trop et Dudelange ne parviendra jamais à revenir dans la partie. Le Basket Esch s’impose 54-80 , notamment grâce à Steven Green auteur de 23 points, mais surtout un Clancy Mac Rugg omniprésent avec 22 points, 14 rebonds et 5 passes décisives, l’homme du match. Après une reprise très difficile pour Franck Mériguet et ses hommes, décimés en partie par le Covid, cette victoire à l’extérieur va faire beaucoup de bien.

Avec Christmas, c’est Noël tous les week-ends

Qui arrêtera l’incroyable remontada des Musel Pikes ! Les ex-damnés du fond du classement ne cessent de tout renverser sur leur passage. L’Amicale Steinsel est le dernier club a en avoir fait les frais en s’inclinant à domicile 87-103 contre l’épouvantail de cette deuxième partie de saison. Les Musel Pikes ont encore pu compter sur leur artificier en feu, William Christmas, auteur d’un double-double avec 33 points et 10 rebonds ! A ce rythme, les Musel Pikes vont commencer à regarder vers les playoffs… Le coach de l’Amicale, Etienne Louvrier, avait prévenu que cette équipe n’avait rien à perdre. Ses joueurs, quand à eux, devront attendre et surtout battre Dudelange au prochain match pour une qualification.

Le coup de mou de la Résidence

Petite surprise chez le leader la Résidence Walferdange qui a connu un coup de mou et s’est incliné à domicile contre le Sparta Bertrange, 79-94. Il faut dire que Lavone Holland était déchaîné, inscrivant 25 points pour le Sparta. Et même si en face, Malcom Kreps lui a répondu avec 27 points et en terminant meilleur marqueur du match, cela n’a pas suffi pour sauver la peau du leader. Un faux pas sans conséquence puisque la Résidence conserve malgré tout son trône.

Daniel Brandão se frotte les mains

De son côté, Heffingen n’a laissé aucune chance au Racing. Malgré les 19 points de Vedran Brozovic, le club de la capitale s’incline 85-56 et reste dangereusement scotché à la dernière place du classement. Grâce à cette victoire sérieuse, les joueurs de Daniel Brandão restent quant à eux bien au chaud en haut de tableau.

Latest news
Related news