Etienne Louvrier : « L’appétit vient en mangeant »

Après sa victoire dimanche après-midi sur le parquet de l'Etzella (88-94), l'Amicale Steinsel n'est plus qu'à une victoire d'une finale. Conscient que rien n'est acquis, Etienne Louvrier sent néanmoins que quelque chose se passe. Avec cette dynamique et la force mentale qui se dégage de ce groupe, le club n'a en tout cas plus grand-chose d'un outsider et sera attendu.

A ce stade, vous n'êtes plus une surprise, et bientôt plus un outsider. Après avoir sorti la Résidence au tour précédent, vous venez de remporter la première manche votre demi-finale contre l'Etzella (88-94). Vous semblez inarrêtables…

Espérons que cela continue ! On a fait 50% du chemin. On les a surpris, je pense qu'ils ne s'attendaient pas à une telle réplique… On savait que le début de match serait décisif. Ils ont mis une grosse intensité, on dû enregistrer 14 pertes de balles, mais malgré cela, on a bien contenu leur défense dans leur moitié de terrain. Et puis on a été devant au score quasiment tout le match, c'est important. Mais attention, on s'attend à ce qu'ils se réveillent au prochain match… Ce sera le match le plus difficile des ces playoffs.

La fin de match a été chaud, l'Etzella a bien failli revenir dans les dernières secondes. Cela montre votre force mentale dans ces moments décisifs ?

Oui, c'est certain. Bob Melcher et Jarvis Williams ont très bien joué le coup dans ces instants, ils ont très bien négocié ces derniers ballons. Ils ont fait l'impasse en défense sur Jonas Theisen sur la toute fin de match, je ne sais pas pourquoi, et c'est lui qui met le panier qui nous fait gagner. Je tiens quand même à tirer mon chapeau à Philippe Gutenkauf qui a mis un panier incroyable dans une position difficile, il a porté son équipe toute la soirée. On a eu droit à un très beau duel entre lui et Bob Melcher. Ce sont les deux meilleurs meneurs de jeu luxembourgeois.

Est-ce qu'il y a néanmoins des points à corriger d'ici le deuxième match samedi prochain ?

Oui, encore une fois, on doit diminuer le nombre de nos pertes de balle. Sur les 14 qu'on fait, ils marquent 20 points. On est aussi parfois trop impatients, alors qu'on pourrait davantage prendre le temps et garder le ballon. Il y a d'autres petites choses mais je ne vais pas vous le dire…

Sur quoi allez-vous insister cette semaine avec votre groupe ?

Sur la récupération ! C'est la priorité. Jarvis Williams s'est blessé au genou, on ne sait pas s'il pourra jouer autant lors du prochain match. On va travailler davantage la tactique que l'intensité.

Vous êtes à une victoire d'une finale… Dans quel état d'esprit cela vous met ?

Un état d'esprit assez joyeux ! Mais avec la conscience que rien n'est acquis. Eux, ils restent à deux matchs d'une finale… Quoi qu'il arrive, le championnat sera très très réussi pour nous. Après, comme on dit, l'appétit vient en mangeant…

 

 

 

Latest news
Related news