Une Turquie à surprendre

Demain soir, le Luxembourg reçoit la Turquie à l’occasion de la troisième journée de la Ligue des Nations. Un plus gros morceau que ses deux derniers adversaires, mais les deux équipes

La 43e nation mondiale se déplace demain soir au stade de Luxembourg pour ce qui semble logiquement être le véritable duel de ce groupe 1 de la Ligue C de cette Nations League. Un adversaire qui interroge quant à sa présence au troisième échelon tant elle peut parfois impressionner (en atteste sa victoire face à l’équipe de France en 2019), mais qui peut aussi terriblement décevoir dans certains grands rendez-vous. Quoi qu’il en soit, Luc Holtz admet sans problème « une différence de niveau entre les deux équipes. Sur les prestations que j’ai vu, il y a des automatismes, beaucoup de mouvements mais aussi et surtout une très grande qualité individuelle. Celui qui ne voit pas cela n’est pas dans le vrai. » Et cela se constate sur les résultats : si le Luxembourg a battu la Lituanie et les Iles Féroé respectivement 0-2 et 0-1, la Turquie, elle, a pulvérisé ces deux adversaires en inscrivant dix buts sur l’ensemble des deux matchs (4-0 à domicile face aux Féroé et 0-6 en Lituanie). 

Une supériorité naturelle couplée à une possible meilleure fraicheur des forces en présence. Stefan Kuntz, le sélectionneur turc, a pu faire tourner son effectif face au pays balte lors du dernier match et pourra titulariser des éléments clés laissés au repos ou qui n’ont joué qu’une mi-temps, à l’image de Cengiz Under et Hakan Calhanoglu, sortis d’une saison pleine avec l’Olympique de Marseille et le l’Inter Milan. Demain soir, le stade de Luxembourg fera vraisemblablement le plein demain soir, et le sélectionneur des Roud Léiwen se « réjouit toujours de jouer à domicile. Face à une Turquie grande favorite de ce groupe, on pourra jouer avec la confiance et avec le soutien de nos supporters ».

Une troisième victoire d’affilée serait une énorme performance pour Danel Sinani et ses coéquipiers qui prendraient seuls la tête du groupe. Mais cette fois-ci et à l’inverse des deux premiers matchs, le Luxembourg jouera dans la peau de l’outsider. 

Latest news
Related news