Tenu en échec face à la Jeunesse, le Swift quitte le top 3

Le Swift a été tenu en échec face à la Jeunesse (1-1), cet après-midi. Un nul qui n’arrange pas du tout Aniello Parisi et ses joueurs, qui quittent le podium.

Une semaine après sa défaite sur la pelouse du F91, le Swift devait absolument se relancer face à le Jeunesse, cet après-midi, pour ne pas quitter le top 3 et voir les places européennes s’éloigner. Pour cela, Aniello Parisi avait décidé de titulariser Hamidou Séne à la pointe de l’attaque, lui qui n’était plus apparu sous le maillot hesperangeois depuis le 13 février dernier. Et le n°93 se procurait une première opportunité dès la troisième minute mais voyait sa frappe du gauche passer quelques centimètres au-dessus de la barre transversale eschoise. Six minutes plus tard, Couturier pensait ouvrir le score quand, sur un coup-franc de Stolz, sa tête trompait un Lucas Silvestre pas exempt de tout reproche. Mais le juge de touche signalait un hors-jeu semble-t-il logique, et le score restait nul et vierge. On sentait pourtant un Swift bizarrement plutôt fébrile défensivement, et au quart d’heure de jeu, Kevin Malget, pressé par Mégan Laurent, perdait le ballon juste devant sa surface. Le milieu offensif eschois en profitait pour récupérer le cuir, mais était accroché par Malget dans la surface. L’arbitre désignait le point de penalty et infligeait dans le même temps un carton rouge au défenseur hesperangeois, qui laissait ses partenaires à dix. Bryan Nouvier se chargeait du penalty, mais voyait Dupire repousser superbement sa frappe à ras de terre du côté gauche. 

La révolte du Swif tardait à arriver mais à la demi-heure de jeu, la Jeunesse était toute proche d’encaisser l’ouverture du score. Sur un corner tiré par Stolz au deuxième poteau, Jerry Prempeh reprenait de volée mais sa frappe à ras de terre était repoussée par Brito sur sa ligne. Les deux équipes auront chacun eu une occasion franche de prendre l’avantage en première mi-temps dans un match plutôt plaisant. 

Kyei fait plier le Swift

Au retour des vestiaires, la Jeunesse allait trouver la marque dès la reprise. Dans son camp, Cédric Sacras perdait le ballon et permettait aux Eschois de partir en contre. Moussa Seydi en profitait pour décaler Moussa Maazou sur le côté droit, qui servait parfaitement Scott Kyei devant le but. L’attaquant, arrivé du Stade de Reims en juillet dernier, reprenait du gauche et trompait Geordan Dupire. Roman Pierrard tentait de dégager d’un geste désespéré mais accompagnait le ballon aux fond des filets (0-1, 46e). Après l’ouverture du score, le Swift tentait de réagir mais ne se procurait que de maigres opportunités face à une Jeunesse qui reculait et qui procédait en contre. À la 70e minute, Moussa Maazou offrait la balle de match à Moussa Seydi d’une passe en profondeur, mais le Sénégalais manquait totalement son face à face avec Dupire. Malgré ce manqué, on se dirigeait tout droit vers une victoire eschoise… jusqu’à la 92e minute. Dans une des dernières tentatives du Swift, Dominik Stolz subissait une faute à quelques pas de la surface. Avdusinovic, qui se chargeait du coup-franc, déposait le ballon devant les six mètres du gardien. La défense, pantoise, laissait un Mehdi Terki tout seul qui n’avait plus qu’à marquer pour égaliser (1-1, 90+2e).

Le Swift arrachait le nul dans les tous derniers instants du match, trop tard pour pouvoir s’offrir une dernière opportunité de décrocher la victoire. En concédant le point du nul, le Swift n’est désormais plus maître de son destin dans ce championnat et devra espérer un faux pas de Differdange ou une victoire du F91 ou du Fola en coupe pour décrocher une place en tour préliminaire d’Europa Conference League. 

Latest news
Related news