Strassen s’arrache contre Wiltz (3-2)

Dans une rencontre décousue et plaisante, Strassen finit par l'emporter au forceps contre Wiltz. Une victoire encore aidée par le doublé de Nicolas Perez, qui permet à Strassen de rester dauphin.

Match plaisant, Strassen devant

Il ne fallait pas arriver en retard du côté de Strassen. Car le dauphin avant cette 11e journée comptait bien recoller aux basques de Dudelange, facile vainqueur du Fola hier. Il ne faut d’ailleurs que cinq minutes aux locaux pour ouvrir le score. Un penalty indiscutable sifflé que Nicolas Perez transforme facilement. Sur leur lancée, les hommes de Christian Lutz passent très proche de planter un second but, mais Cossou n’arrive pas à concrétiser sur un joli centre. Un raté aux conséquences néfastes puisque quelques minutes plus tard, les visiteurs égalisent sur par l’inévitable Ibrahimovic d’une belle tête. 1-1 au bout de dix minutes, et tout à refaire pour l’UNA. Une chose vite faite sur un superbe numéro d’Agovic côté droit qui élimine la défense et le gardien avant de réussir à planter la balle dans le but.

Un deuxième but qui redonne l’avantage aux locaux dans une rencontre extrêmement plaisante, avec deux équipes portées vers l’attaque. Wiltz n’est pas déméritant du tout et se porte vers l’avant dès que possible, mais les centres ne trouvent soit pas preneur, soit des têtes hors cadre. Côté local, une dernière offensive permet Siebenaler de conclure, mais le capitaine tire à côté d’un cheveu. C’est donc sur ce score de 2-1 que la première mi-temps s’achève, pour le bonheur des supporters neutres qui assistent à une rencontre fort plaisante.

Perez, homme providentiel

Dès le retour des vestiaires, Wiltz confirme qu’il n’a pas fait le déplacement pour arriver en victime expiatoire. Et recolle au score fort rapidement sur un corner catapulté dans les filets par Cetinkaya. Un but qui remet les deux équipes à égalité et préface une deuxième mi-temps plus hachée dans laquelle, malgré les bonnes volontés des deux côtés, les occasions se font éparses. Avec un jeu plus hachée, les tentatives de buts se font rares. Jusqu’à cette mauvaise relance de la défense de Wiltz, et une volée limpide de Nicolas Perez, qui ne rate pas l’occasion de faire repasser son équipe en tête et s'envoler encore plus au classement des buteurs. Un troisième but signe de victoire pour Strassen, qui reste dauphin de Dudelange, malgré les dernières tentatives désespérées des visiteurs de recoller au score. Avec une rencontre entre les deux équipes dans deux semaines, on ne pourrait s’en plaindre.

Latest news
Related news