Le Racing freine le F91 grâce à son fameux money time

C'est une nouvelle fois dans les arrêts de jeu que le Racing a inscrit un but. Cette fois, la réalisation de Mabella a permis au club de la capitale de prendre un point et de ralentir Dudelange dans sa quête du Graal.

Une seule phase pour enflammer le premier acte, c'est peu, mais pas tellement surprenant. Deux des trois meilleures défenses du pays étaient opposées et elles n'ont commis aucun impair en 45 minutes.

Il a fallu une éruption du banc dudelangeois pour pimenter le match au sommet à la 26e minute lorsque Hassan, servi lumineusement par Bojic, partait seul au but et se retrouvait au tapis.

Ivo Torres ne bronchait pas et avait raison. Il aurait pu au passage distribuer un carton jaune à l'attaquant local pour simulation et au moins à l'un des membres du staff dudelangeois dont les cris d'orfraie commencent tout doucement à taper sur les nerfs de tout le monde.

Dudelange n'aurait pas mérité de mener au score. Le Racing, sans se montrer extrêmement dangereux, avait pris les 20 premières minutes à son compte avant que le leader de la BGL Ligue ne réussisse à poser davantage le pied sur le ballon. Mais son animation offensive, avec un Hansen effacé et incapable de gagner ses duels, était trop défaillante pour inquiéter un Ruffier réduit au chômage technique.

Plus struscturé au retour des vestiaires, le F91 envoyait un premier message à son adversaire lorsque Van Den Kerkhof, alerté par un changement d'aile de Diouf, croisait trop sa frappe (56e).

Moins de cinq minutes plus tard, la partie basculait avec une incursion de Vova dans les 16 mètres visiteurs. Nakache l'arrêtait fautivement. Penalty et carton jaune. Van Den Kerkhof ne manquait pas l'aubaine (1-0, 61e).

Plus entreprenant à la suite de ce but, le Racing ne semblait jamais pouvoir trouver la solution pour percer le coffre-fort dudelangeois. C'était sans compter le fameux money time que le club de la capitale maîtrise désormais de main de maître. Et si ce n'est Dembélé, c'est Mabella qui se charge de punir l'adversaire (1-1).

F91 – Racing 1-1

Stade Jos Nosbaum, pelouse en bon état, arbitrage de M. Torres assisté par MM. Hansen et Mentz, match à huis clos. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 Van Den Kerkhof (61e sp), 1-1 Mabella (90+3).

Corners: 2 (0+2) pour le F91, 4 (4+0) pour le Racing.

Cartons jaunes: Hansen (27e) au F91, Nakache (60e), Omrani (75e) au Racing.

F91: Kips, Delgado, Cools, Diouf, Van Den Kerkhof, Vova, Bojic, Kirch, Hansen (46e Cabral), Hassan (76e Schaus), Bettaieb (90e Stumpf).

RACING: Ruffier, Hennetier (82e Kuete), P. Simon, Omrani, Crillon, Nakache, Ikene (74e Bentebbal), J. Simon, Mabella, Bouché (74e Tinelli), Dembélé.

Latest news
Related news