Le F91 toujours plus proche du sacre, Differdange sur le podium

FC Rodange 0-2 F91 Dudelange

Sur la pelouse d’un Rodange relégable qui jouait cet après-midi sa dernière chance d’atteindre une place de barragiste, le F91 n’aura jamais douté, même s’il aurait pu achever les débats bien plus tôt. Car les hommes de Carlos Fangueiro ont campé dans le camp rodangeois lors des 45 premières minutes, inscrivant un but par l’intermédiaire de l’inévitable Dejvid Sinani, auteur de son 17e but de la saison (0-1, 18e). En fin de match, c’est Eliot Gashi, qui connait une saison compliquée sous le maillot dudelangeois, qui marquait son premier but de la saison (0-2, 86e). Le FC Rodange est définitivement condamné tandis que le F91 Dudelange se rapproche de plus en plus d’un seizième sacre.

FC Differdange 1-0 US Mondorf

Le FC Differdange devait gagner pour continuer à rester parmi le wagon des prétendants à l’Europe. Et face à une équipe de Mondorf qui restait sur deux victoires de rang, le tâche s’annonçait plus difficile que prévu. À la mi-temps, le score était encore nul et vierge et malgré plusieurs opportunités côté differdangeois, c’est certainement Mondorf qui se procurait la meilleure occasion grâce à Fabrice Yao. En seconde période, les hommes de Pedro Resende ouvraient le score grâce à Maxime De Taddeo, auteur du seul but du match d’une frappe depuis l’extérieur de la surface (1-0, 60e). Grâce à leur victoire et la défaite dans le même temps du Swift face à la Jeunesse Esch, Differdange monte sur la troisième marche du podium.

UNA Strassen 4-0 US Hostert

Le cauchemar continue pour Hostert. Les hommes de Henri Bossi ont concédé une nouvelle défaite, cet après-midi face à Strassen (2-0), et sont plus que jamais barragistes. L’UNA, lui, confirme sa bonne période et enchaine un troisième succès d’affilée. Brian Babit a d’abord ouvert le score à la 19e minute de jeu. Libre de tout marquage, le Français, trouvé sur un centre par Camilo Almeida, n’avait plus qu’à ajuster Augustyn d’une tête salvatrice (1-0, 19e). Au retour des vestiaires, le passeur s’est mué en buteur et a doublé la mise après un centre en retrait d’Alen Agovic (2-0, 49e). La défense hostertoise était ensuite totalement absente sur le troisième but, inscrit par Benjamin Runser (3-0, 77e). En toute fin de match, Strassen déroulait et Lopes clouait le spectacle d’un quatrième but (4-0, 86e). Avec ce nouvel échec, on voit mal comment Hostert pourrait se sortir de cette zone de barrages, à deux journées de la fin.

Latest news
Related news