Kevin Van Den Kerkhof : « Une victoire largement méritée »

Forcément heureux de la victoire précieuse de Dudelange face au Swift, Kevin Van Den Kerkhof s’est confié à la suite de ce succès qui rapproche grandement le F91 du titre.

On a d’abord assisté à une première mi-temps assez tendue, dans laquelle les deux clubs ont eu des opportunités et temps forts. Et puis, en seconde période, vous avez largement pris le dessus. Comment tu l’expliques ?

On a commencé le match trop timidement, et on a du mal dans les premières minutes. On a pris du temps à rentrer dans le match, mais une fois que c’est passé, on a été plus incisifs, en particulier sur les deuxièmes ballons. Cela nous a mis en confiance, on a continué comme ça, et on savait que ça allait finir par venir. On se sentait bien physiquement. En deuxième, on a vu notre rage, on avait tout les ingrédients et la bonne attitude pour aller chercher ce résultat. On a écouté et suivi ce que le staff nous avait dit, et cela a fini par payer. Il faut féliciter toute l’équipe.

Quel était le message de l’entraîneur à la mi-temps ?

De continuer. De mettre encore plus d’intensité, de plus en donner encore chacun. On a tous élevé notre niveau de jeu, que cela soit techniquement ou dans l’agressivité. C’est sûr que le but est tardif, mais j’estime que c’est largement mérité au vu de la physionomie du match. 

En cas de match nul, vous restiez en tête. Est-ce que cette configuration ne vous a pas traversé l’esprit, à un moment de vous dire « On peut les attendre » ?

Franchement, notre jeu, notre attitude, c’est de jouer pour gagner. Et commencer à calculer, c’est la meilleure des manières de finir sur un résultat négatif. On n’a pas dérogé à nos principes, on a continué sur notre base de pressing haut, et comme le coach avait dit, « on joue pour les trois points ».
Trois points d’avance, une bien meilleure différence de buts… Vous avez quasiment deux jokers en trois rencontres. Peut-on dire que le titre est là ?

Le titre n’est pas lo. On sait en BGL que chaque match est compliqué. Certes, on va jouer les trois derniers au classement pour finir, mais rien n’est gagné d’avance. Si on fait le boulot à 100% comme aujourd’hui, alors en effet, je pense que les résultats vont venir tout seul.

Latest news
Related news