Fatjon Celani : » Regarder nos adversaires les yeux dans les yeux »

Après un début de saison extrêmement compliqué, Ettelbruck a fait plus que relever la tête. Après trois victoires consécutives, Etzella s’est réellement éloigné de la zone rouge, et a retrouvé certaines certitudes. Entretien avec Fatjon Celani, nouvelle recrue cet été, et déja indispensable aux yeux de Neil Pattison.

Pourquoi avoir décidé de rejoindre Etzella Ettelbruck ?

J’ai fait toute ma carrière en Allemagne, et je commencais à sentir un besoin de changement. J’ai été en contact avec plusieurs clubs au Luxembourg, mais, après avoir discuté avec le Président ainsi que l’entraîneur, j’ai eu un très bon feeling, et je me suis dit que Etzella Ettelbruck était la meilleure option pour moi. Donc me voici ici.

Après un début de saison très compliqué, vous êtes maintenant sur une série de trois victoires consécutives. Comment expliquer ce changement dans les résultats ?

Nous sommes une équipe nouvelle avec beaucoup de nouveaux membres. Il fallait que les joueurs apprennent à se connaître, et à jouer ensemble. Les automatismes prennent toujours du temps à se mettre en place, et le groupe doit aussi apprendre à se connaitre, tant sur qu’en dehors du terrain. 

Ces trois victoires ont été récupérés contre des adversaires direct dans la course pour le maintien ? Croyez vous que ces résultats ont été acquis par une meilleure approche mentale ?

Non, pas du tout sincèrement. Cmme j’aidit, l’équipe avait beosin de temps. Si vous regardez notre premier match et celui face à Wiltz, on a l’impression de regarder deux équipes totalement différentes. Nous avons montré un tout autre visage, et j’inclue aussi tous les joueurs dans l’effectif.

Quel bilan tirer de ce début de saison ?

Je pense que nous sommes dans une bonne situation. C’est vrai que les deux premières victoires ont eu lieu face à des adversaires plus modestes, qui vont sûrement se battre pour rester dans la Ligue, mais Wiltz est un excellent adversaire, et nous avons aussi réussi à les battre eux. Nous avons énormément de qualités au sein de l’effectif, et nous n’avons pas à nous cacher. Nous pouvons regarder tous nos adversaires les yeux dans les yeux, quel que soit leur niveau.

Sur quoi pensez-vous que l’équipe doit-elle encore s’améliorer pour progresser ?

Il y a toujours énormément de choses à améliorer, et ce tous les jours. On est encore au début de la saison, beaucoup d’ajustements sont à faire. Il faut en tout cas continuer dans cette direction. Un des problèmes que nous avions en début de saison était qu’alors que nous marquions beaucoup de buts et ce à quasiment chaque rencontre, nous n’étions pas équilibrés en défense. Maintenant que nous avons trouvé cette stabilité, les résultats suivent. La clé principale réside dans la gestion défensive, de rester constamment concentrés. Nous avons énormément de qualité devant. Si nous évitons d’encaisser des buts, je suis certain que l’on remportera un nombre élevé de rencontres. 

Comment vous décririez-vous en tant que joueur ?

Je suis un mix entre un numéro 9 et 10. Je suis un attaquant qui aime beaucoup avoir le ballon, participer au jeu. J’ai de bonnes qualités dans la surface, et je sais très bien me débrouiller en un contre un. D’une certaine manière, je suis un meneur de jeu. Nous jouons ici à deux devant, et mon coéquipier a un profil très similaire au mien. On peut donc voir, en fonction des rencontres quel est la stratégie la plus adéquate à mettre en place, et on peut s’offrir énormément de permutations. Parfois c’est lui plus haut, parfois moi. C’est un mix qui fonctionne très bien jusque maintenant.

Êtes-vous satisfait de vos performances jusque maintenant ?

J’ai passé plus de 17 mois sans rencontres de championnat. Avec ce genre de pauses, cela prend du temps pour retrouver sa forme. Je ne suis pas encore à mon plus haut niveau. Je dirais que je suis à 70%, pas plus à l’heure actuelle. Mais chaque minute passée sur un terrain m’aide à retrouver le sommet. Le début a été très difficile pour moi car je n’étais pas en forme, mais je sens que je m’améliore match après match, ce qui me permet d’aider mon équipe, ce qui est le plus important.

Vous-êtes vous fixés des objectifs personnels pour cette saison ?

Je n’ai qu’un seul objectif : garder la santé.

Quel est votre point de vue sur la BGL Ligue jusqu’à présent ?

Honnêtement, je suis surpris. Le niveau est bien meilleur que ce que j’avais imaginé. Il y a de nombreuses équipes qui ont énormément de qualités et des très bon manieurs de ballon. C’est un vrai plaisir jusqu’à présent de jouer dans ce championnat.

Latest news
Related news