F91 – Differdange : affaire à saisir !

Dimanche, le F91 reçoit une équipe de Differdange toujours aux aguets pour venir accrocher un top 3 en fin de saison. Une rencontre qui pourrait bien voir l’un des deux clubs perdre très gros.

À Dudelange, la sérénité est revenu depuis plusieurs semaines après le retour du club en tête de BGL Ligue, eux qui avaient vu le Progrès leur passer devant et le Swift se rapprocher dangereusement il y a quelques journées. Mais désormais, les victoires, excepté la dernière, face à Ettelbruck (0-4), sont plus poussives qu’en début de saison et les joueurs de Carlos Fangueiro n’ont pas vraiment le droit à l’erreur s’ils veulent viser le titre, même si le Progrès et le Swift ont lâché du leste ce soir, après leur match nul 2-2. À huit journées de la fin du championnat, des points seront forcément perdus à un moment ou à un autre, mais l’accumulation des confrontations directes pourraient profiter à certains. Car la bande à Mehdi Kirch doit encore affronter Strassen (même s’ils sont loin), mais aussi le Fola, le Swift et… Differdange, ce week-end. Un premier gros rendez-vous à ne pas louper, car une victoire des visiteurs et ces derniers reviendraient à trois points du leader.

Face à eux, un Cabral en feu

Et si le F91 doit se méfier d’un homme, c’est bien de Bertino Cabral. L’avant-centre a en effet pris une autre dimension depuis qu’il a signé à Differdange, l’été dernier. En échec du côté du club de la Forge du Sud (35 matchs de BGL Ligue et 5 buts en 3 saisons au F91), le Portugais réalise un exercice 2021/2022 de haut vol : 13 réalisations et 6 passes décisives en 20 rencontres disputés. Si le principal intéressé évoque « un match particulier » face à son ancien club, il n’y voit pas forcément d’esprit de revanche. Dimanche, pourtant, il tentera de récidiver la performance réalisée lors du match aller, lors duquel il avait inscrit un doublé, lui qui se fait une joie d’enchainer les matchs. « À Dudelange, je n’ai pas forcément eu l’opportunité de beaucoup jouer. Ici, j’ai eu le temps de jeu dont j’avais besoin pour performer. » nous confie-t-il.

Differdange s’accroche à son objectif

Face à des formations a priori supérieures sur le papier (F91, Progrès, Swift…), Differdange fait figure d’outsider dans la course au top 3 et aux places européennes. Mais comme l’avoue Cabral, « quand j’ai signé, on nous a donné l’objectif de retrouver une compétition européenne en fin de saison ». Et à désormais huit journées de la fin, le FCD03 est toujours en course et ne lâche (presque) rien : avec sept victoires sur les huit derniers matchs (et malgré une défaite 3-0 face au Swift, un concurrent direct), les hommes de Pedro Resende ont prouvé qu’ils avaient les armes pour performer sur la durée. D’autant plus qu’après avoir passé l’obstacle dudelangeois, il ne leur restera plus que deux affiches : le Racing, fin avril, et le derby face au Progrès… lors de la toute dernière journée. Si d’ici là, Differdange et Niederkorn sont encore en lice pour les places européennes, la lutte risque d’être intense.

Latest news
Related news