Differdange engrange, le Progrès s’accroche, et Wiltz condamne Rodange.

Encore vainqueur, Differdange se rapproche du podium, garanti de qualification européenne. Le Progrès se relève enfin, tandis que Wiltz condamne définitivement Rodange.

Pétange 1 – 2 Differdange :

Une première période équilibrée, pour commencer. Differdange, toujours à la lutte pour l’Europe, voire le titre, doit absolument l’emporter pour maintenir ses rêves en vie. Le FCD03 va d’ailleurs être le premier à marquer : une passe absolument somptueuse de Bedouret profite à Almeida, qui fixe d’une belle frappe du droit le portier adverse. Pétange va pourtant très vite revenir au score, sur un penalty évident, suite à un tacle assez grossier de Bedouret, cette fois malheureux. Schneider ne tergiverse pas et ramène son équipe à égalité. En seconde période, Differdange va accélérer, et récolter un penalty suite à un tacle non-maîtrisé. Une décision de l’arbitre qui va faire sortir de ses gonds Pellegrini, qui se fait logiquement expulser. Cabral ne rate pas, et le FCD03, avec cette victoire précieuse, revient à égalité de points du Swift sur la troisième marche du podium.

Progrès 5 – 1 RM Hamm

Pendant une mi-temps, on a cru a une mauvaise farce. Empêtré dans une série négative conséquent, Niederkorn devait absolument l’emporter pour continuer sa lutte pour l’Europe. Et semblait vivre une après-midi tranquille suite à l’ouverture du score d’Azong. Largement dominateur, le Progrès allait pourtant se faire surprendre suite à un tacle non maîtrisé qui provoquait un penalty. La lanterne rouge ne se privait pas d’égaliser. Malgré ce nul à la mi-temps, Niederkorn va accélérer en seconde. Un coup-franc de De Almeida, avec trois buts en moins de dix minutes signé Azong – encore lui – Klapp, et Correia contre son camp. Les locaux retrouvent le goût de la victoire, et peuvent continuer de croire en une qualification européenne.

Wiltz 2 – 0 Rodange

C’était une rencontre aux allures de finale. Wiltz, dans une très mauvaise série recevait Rodange, revenu de parmi les morts. Une opportunité certaine pour le quinzième de continuer à croire en une formidable remontada. Mais le club du Nord du pays avait à coeur de mettre les points sur les i, et lui aussi continuer d’espérer sortir de la zone des barragistes. Grace à un but d’Ibrahimovic de la tête, suivi d’un penalty d’Osmanovic, Wiltz fait une très bonne opération, et condamne Rodange.

Jeunesse 1 – 2 Strassen :

Dans une rencontre dans l’ensemble équilibré, ce sont les visiteurs qui ont confirmé leur bonne forme du moment, en remportant une victoire dans les tout derniers instants. Sur une splendide action collective initiée par Bacconier, Agovic se trouve à la réception d’un centre de Runser. Le latéral ne se pose pas de questions et ajuste parfaitement le portier adverse. Une ouverture du score méritée dans une première période où l’UNA était plus fringante. La Jeunesse revient sur la pelouse avec de meilleures intentions, qui sont fort vite récompensées. Moussa Maazou s’offre le but de l’égalisation dès la 48e, d’une très belle percée conclue par un plat du pied imparable. Un but qui relance les joueurs de Jeff Strassen, bien plus déterminés. La rencontre, de plus en plus ouverte offre de nombreuses occasions aux locaux de passer devant, qui manquent néanmoins de réussite. Strassen continue lui aussi de jouer, et va finir par prendre les devants dans les tout derniers instants : sur un corner de Bacconnier, Valente s’élève plus haut que tout le monde et permet à son club de prendre les devants. Un succès qui garantit presque à Strassen la sixième place au classement. Une très belle saison pour les joueurs de Lutz.

Mondorf 2 -1 Ettelbruck

Mondorf remporte trois points précieux, et dans l’ensemble méritée. Face à une équipe d’Ettelbruck comme souvent joueuses, les locaux sont allés chercher un succès vital. Morabit a jailli le premier en ajustant bien le portier adversaire malgré une position fort excentrée, avant que Mohamed ne double la mise sur penalty. Ettelbruck, entre temps, avait raté une belle occasion de revenir au score, Celani échouant dans l’exercice du péno. La réduction du score anecdotique de Ferreira n’y change rien : Mondorf remporte un succès précieux qui lui permet de s’éloigner grandement des places de barragistes.

Latest news
Related news