Ce qu’il faut retenir de cette journée de BGL Ligue

Avec une nouvelle défaite, le Fola dilapide totalement son avance et permet à Dudelange et au Swift de prendre trois points d'avance. La course à la quatrième place continue de faire rage entre le Racing et le Progrès.

Le grand gagnant du week-end : F91 Dudelange

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas dans cette édition 2020/2021. Pour la troisième journée consécutive, le leader n’est plus le même à la fin des rencontres. Et à ce petit jeu, c’est le F91 qui a récupéré la première place du classement. Après une superbe prestation sur le terrain de Strassen et une victoire éclatante, les hommes de Carlos Fangueiro deviennent leader grâce à leur différence de buts. Un résultat éclatant et qui, conjugué à la nouvelle défaite du Fola garantit un suspense intenable jusqu’en fin de saison.

Ils ont aussi réussi leur week-end :

Le Swift non plus n’a pas flanché. Sur le terrain de Hostert, Hesperange a récupéré une victoire indispensable dans ses espoirs de titre. Un succès 3-0 sans bavure qui permet au club de Flavio Becca de compter le même nombre de points que Dudelange, et d’émarger trois points devant le Fola.
Le Progrès et le Racing continuent eux leur mano à mano pour la quatrième place. Sur le même score (3-0), les deux candidats à l’Europe ont confirmé leur bonne forme du moment et devraient s’offrir une lutte sans merci jusqu’à la toute fin de saison.
Enfin, la Jeunesse s’est offerte une victoire éclatante face à Pétange et confirme sa bonne deuxième moitié de saison.

Le grand perdant du week-end : Fola Esch

Cela devient une très mauvaise habitude. Pour un club qui, jusqu’il y a encore quelques semaines était absolument impérial, les derniers résultats paraissent incompréhensibles. Avec trois défaites sur les quatre dernières rencontres, le Fola a définitivement dilapidé toute son avance en tête du championnat, et pointe dorénavant sur la troisième marche du podium. Et, encore plus surprenant, un scénario assez similaire s’est encore reproduit : une domination, une ouverture du score, avant d’inexplicablement s’effondrer dans les dernières minutes. Plus inquiétant encore, tous ces résultats négatifs l’ont été face à des adversaires modestes, dorénavant conscients de la fragilité mentale d’un club jusque la perçu comme extrêmement solide.

La question du week-end : Le turnover de Grandjean, trop risqué ?

Sebastien Grandjean a t’il joué avec le feu ? Alors que son groupe est en souffrance depuis un certain temps, l’entraîneur a décidé de procéder à une large revue d’effectifs. Un choix risqué, avec seulement trois rencontres à jouer et que le club allait avoir une semaine complète avant de rejouer. Pourtant, le pari a semblé payant, ses joueurs offrant une domination sans faille en première mi-temps. Et, à l’image d’Hadji coupable d’un penalty manqué, les titulaires habituels n’ont pas su répondre aux attentes placés en eux.
Le choix stratégique du coach a t’il été décidé par des critères dépassant le cadre sportif ? Alors que de nombreux transferts de joueurs du club d’Esch-sur-Alzette vers le Swift ou Dudelange ont été plus ou moins officialisés, Grandjean a t’il voulu responsabiliser certains de ses joueurs potentiellement plus concernés par le titre ? C’est une option possible, quand bien même il convient de rappeler que l’entraîneur du club eschois a toujours annoncé compter sur tous ses joueurs. Il sera intéressant de voir quel sera le onze composé pour la prochaine rencontre face au club de Differdange.

Le joueur du week-end : Adel Bettaieb, Dudelange

Un triplé qui assure la première place de son club : Bettaieb a fait le taf et bien plus ce week-end. Décisif dès la septième minute, le buteur Dudelangeois a été un poison constant pour la défense de Strassen. Particulièrement mobile et dans la recherche constante de la profondeur, l’attaquant s’est offert un joli triplé, et aurait même pu ajouter un ou deux pions de plus à son compte avec un peu plus de réussite.

Le but du week-end : Le coup franc inspiré de Larrière

On joue les dix dernières minutes à Rodange. Le club hôte est mené 0-1, et vient de se procurer un coup-franc intéressant bien qu’excentré. La grande majorité des joueurs montent dans la surface, attendant le centre de Larrière. Pourtant, ce dernier a une autre idée en tête. D’un ballon particulièrement bien enroulé, le numéro 10 contourne le mur et loge la balle au premier poteau avec l’aide de ce dernier. Une égalisation audacieuse et magistrale qui permet à Rodange d’égaliser, avant de s’offrir le scalp du Fola.

Le classement des buteurs :

Zachary Hadji aurait pu franchir la barre symbolique des 30 buts ce week-end. Hélas, son penalty arrêté empêche l’attaquant de vingt-quatre ans de s’offrir un nouveau but. Il demeure néanmoins largement en tête du classement des buteurs.

Tendai Michot

Latest news
Related news