Nintendo Switch Sports, le test

Décembre 2006, alors que Microsoft et Sony s’affrontent avec leurs consoles à coup de graphismes HD, Nintendo débarque avec une machine qui proposera une nouvelle façon d’appréhender le jeu vidéo… la Wii ! Avec ses Wiimotes équipées de capteurs de mouvements, la petite boite blanche de Nintendo allez s’imposer dans des millions de foyers grâce notamment à Wii Sports, véritable démo technique des capacités de ces manettes d’un nouveau genre qui allait lancer la mode du motion gaming. Ce titre culte qui avait même convaincu nos grand-mères que le jeu vidéo « ce n’était pas si bête » est aujourd’hui de retour, et c’est la Nintendo Switch qui accueille cette nouvelle version. 

Ceux qui ont posé la main sur le jeu de 2006 ne seront pas complètement dépaysés, une fois dans le menu principale six épreuves seront proposées et parmi elles, le bowling et le tennis font leurs grands retours accompagnés du foot, du volley-ball, du badminton et du chambara. Comme dans les versions Wii et Wii U, l’intérêt de ce nouveau party-game sportif se trouve dans l’utilisation du motion gaming et de ce côté-là, pas de mauvaise surprise grâce à la précision des Joy-Cons qui réagissent au doigt et à l’œil quel que soit la discipline pratiquée. Avec ses gyroscopes intégrés, les manettes de la Switch permettent de jouer avec plus de précisions qu’en 2006 et de réussir à placer des effets avec plus d’efficacité. Dans le bowling par exemple courber son lancer sera plus facile et assurer un tir bien droit pour dégommer des quilles ne poser aucun problème. Cette épreuve qui reste la plus accessible, ne propose pas beaucoup de nouveauté, si ce n’est un mode spécial qui ajoute des obstacles sur la piste et la possibilité de jouer à deux en même temps en écran splitté pour accélérer les parties. Appréciable quand on veut se faire quelques strikes pendant l’apéro. Notons aussi que dans cette version, il n’est plus nécessaire de lâcher la touche RZ pour lancer sa boule de bowling.

En ce qui concerne le Tennis, là encore nous sommes en terrain connu même si quelques subtilités visuelles ont été ajoutés pour améliorer la visibilité des matchs. Les balles spéciales laissent des traînées d’une couleur spécifique ce qui permet de s’y retrouver un peu plus et d’agir en conséquence pour tenter de gagner la partie. Comme sur Wii et Wii U, le Tennis se joue uniquement en double en 1, 2 ou 3 sets. Toujours aussi efficace, ce sport profite là encore de l’excellente reconnaissance de mouvement des Joy-Cons et c’est un plaisir d’essayer de placer ses balles en frappant avec le bon timing.

Assez ressemblant au premier abord, le Badminton est l’un de nos chouchous grâce à son aspect plus nerveux. Cette fois c’est du un contre un qui est proposé sur des matchs en 5 points (avec 2 points d’écarts) et les échangent sont bien plus nerveux ce qui nous a vraiment bien accroché. Les échanges vont vite, demandent de bons réflexes et la possibilité de faire des amorties (via la touche RZ) permet de modifier le rythme du match et de reprendre le dessus sur son adversaire. Attention quand même, avec un mauvais timing, notre sportif à tendance à se vautrer sur le sol et il lui sera impossible de récupérer le précieux volant. Certes on pourrait reprocher au badminton d’un peu trop ressembler au tennis, mais nous nous sommes tellement amusés lors de nos nombreuses parties qu’il est pour nous l’un des sports les plus fun à jouer. 

Particulièrement fun sur Wii Sports Resorts, le Chambara est donc de retour pour nous permettre de faire la bagarre à coup de sabre (ou de double sabre). Le but est de frapper son adversaire jusqu’à ce qu’il tombe de la plate-forme et si vous pouvez cogner en remuant vos gros bras, il est aussi nécessaire d’apprendre à bien se protéger et à contrer les coups adverses pour profiter d’une ouverture pour enchainer les coups. Efficace et plutôt bien fait, ce sport est malheureusement vite lassant et on regrette de ne pas avoir plutôt une épreuve inspirée d’un jeu comme Arms qui proposait des combats de boxe on l’on devait utiliser 2 Joy-Cons pour simuler les poings. Nous aurions sans doute gagné en profondeur et en replay value mais dans l’état, le Chambara reste assez cool à jouer et faire le guignol en remuant son sabre fait toujours son effet à l’écran.

Bon attaquons les deux dernières disciplines avec le football et le volley-ball, et vous allez voir que ce n’est pas dans les sports collectifs que vous allez le plus vous amusez. Premier souci avec le volley, la caméra bien trop basse pose problème dans la lisibilité des matchs. Grâce au tutoriel vous apprendrez rapidement les rudiments de ce sport mais le souci c’est qu’avec son rythme assez lent le volley-ball à bien du mal à nous emballer. Chaque fois les mêmes mécaniques se répètent, on réceptionne, on passe et on tente un smash sans se faire contrer… comme hormis le positionnement pour les contres tous les déplacements se font automatiquement, on se retrouve à refaire les mêmes mouvements sans vraiment s’amuser. Même soucis du côté du football où nous contrôlons un joueur sur le terrain en utilisant cette fois deux Joy-Cons chacun. Plus proche d’un rocket League avec son ballon géant que d’une simulation, le football malgré une touche dédiée au sprint manque clairement de folie et de punch pour emporter l’adhésion complètement. C’est un peu trop le cirque sur le terrain car tout le monde court dans tous les sens en essayant de choper le ballon. Il existe plusieurs modes pour jouer au foot, du 4 contre 4, du 1 contre 1 et le tir au but ou l’on tente de marquer chacun notre tour avec cette fois une petite subtilité, puisque l’on va attacher son Joy-Con à sa cuisse avec une sangle pour effectuer les tirs. Encore une fois la reconnaissance de mouvement se montre très efficace et cette bonne idée ajoute un peu de piment il faut bien l’avouer.

Alors on râle, on râle mais si on fait le bilan près de nombreuses parties avec des joueurs et des joueuses de différentes générations et bien c’est quand même très positif. Oui certains sports sont à l’usage moins amusants que d’autres mais à plusieurs devant la télévision on s’amuse vraiment. On peut regretter le manque de prise de risque de Nintendo sur cette nouvelle édition de son party game sportif mais impossible de ne pas admettre qu’il reste efficace et bien conçu même quand on décide de se lancer dans des parties en ligne. Ajoutons avant de nous quitter que d’autres sports devraient arriver gratuitement plus tard comme le golf qui devrait faire son entrée avant la fin de cette année. Une bonne nouvelle pour un jeu que l’on ressortira avec plaisir pour animer quelques soirées entre ami(e)s.

Les plus :

  • Le badminton, fun et nerveux
  • Efficace pour réunir les ami(e)s et la famille
  • Le tennis et le bowling toujours efficaces
  • La reconnaissance de mouvement sans faille
  • Techniquement efficace

Les moins :

  • Ça manque de fun du volley
  • Le foot un peu trop bordélique
  • On aurait bien aimé un peu de boxe
  • Ne profite pas de l’effet de surprise du 1er jeu

Bande-annonce de lancement :

Nintendo Switch Sports

Disponible uniquement sur Nintendo SwitchDe 1 à 4 joueurs – 39,99 €

Latest news
Related news