Le Gréngewald en route pour l’Histoire

Place forte du basket féminin luxembourgeois, Hostert disputera ce jeudi un match de qualif’ pour l’Eurocup. Une première étape voulue dans le but de sa pérénnisation sur la scène du Vieux-Continent.

Il y a des déplacements qui ne sont pas très longs et qui, pourtant, vous font changer de dimension. Les filles du club de Gréngewald Hostert s’apprêtent à participer à ce type d’expédition en se rendant sur le parquet du club du Basket Namur Capitale. En effet, les championnes en titre du pays disputeront face à leurs cousines belges un match préliminaire pour se qualifier pour les phases de l’EuroCup.

Pour ce retour d’un club grand-ducal sur la scène continentale du basket après plus d’une décennie, la tâche semble ardue. Le futur adversaire des filles d’Herman Paar figure comme un grand habitué des festivités européennes et notamment de l’Euroleague, la compétition reine. Le technicien allemand le sait : « Namur est une place forte du basket avec un effectif intégralement professionnel où se mêlent des Américaines, des Russes, des Portugaises et des Nigérianes ». Et bien évidemment des internationales belges qui sont actuellement septièmes au classement mondial des nations. 

C’est dire l’écart qui sépare les Namuroises de la bande à Lisy Hetting. Cristina Soriano et Courtney Range risquent de leur faire très mal à l’intérieur. Le futur vis-à-vis d’Hostert possède un autre avantage. C’est celui de n’avoir pas connu d’arrêts d’entrainements et de compétitions depuis l’entame de la saison ; alors que dans le même temps les résidentes du centre sportif « Am Sand » n’ont quasiment plus connu d’entrainements suite aux décisions gouvernementales. Elles n’ont aussi plus disputé le moindre match depuis le 17 octobre dernier. Reili Richardson et ses consœurs s’étaient alors débarrassées de Contern sur le score de 75 à 66. 

Une émulation pour le basket luxembourgeois ?

Devant ces vents contraires, le club hostertois ne perd néanmoins pas le sourire et n’oublie pas le but principal de cette manœuvre européenne. Herman Paar le rappelle : « Cette partie est la première étape pour l’évolution du club. Cela prendra du temps de se qualifier pour les phases de groupe mais nous sommes en marche pour. » Pas à pas donc, le Gréngewald avance. Avec dans son sillage tout le basket grand-ducal qui profitera sûrement de cette émulation. Malheureusement, les grands perdants seront les supporters du club qui seront privés du match qui devait avoir lieu à domicile mais qui a été converti en match unique à huis-clos en Belgique en raison du contexte sanitaire.

 Mais que tout ce beau monde se rassure, il risque de revoir encore les saisons suivantes ses petites protégées entrer sur les parquets du Vieux-Continent. En attendant, ils pourront s’époumoner de chez eux devant le match grâce à un lien streaming qui sera mis en ligne sur le site internet du Basket Namur Capitale. La rencontre débutera le jeudi 17 décembre à 19h30 en direct du Hall Octave Henry. Le Gréngewald Hostert entrera alors dans une nouvelle ère de son Histoire.

Latest news
Related news