18ème journée LBBL: Première réussie pour Schumi !

Alors que la Résidence prend la poudre d’escampette en tête, Tom Schumacher a réussi ses débuts en tant que coach sur le banc dudelangeois. Les Pikes, quant à eux, continuent de changer de dimension. C’est le point complet de la 18ème journée.

Ce dix-huitième acte a débuté tambours battants avec les deux parties de 20 heures qui ont été totalement dingues. Les Musel Pikes ont de nouveau fait parler d’eux avec un nouveau succès, cette fois-ci face à un des favoris du championnat qu’est le Basket Esch (78-75). Tout s’est joué à treize secondes du buzzer final lorsque William Christmas a rentré un tir primé à longue distance alors que les deux équipes étaient à égalité. Le sauveur des Mosellans termine meilleur marqueur du match avec 35 unités dans sa besace alors que son collègue M Pwono s’offre un double double gargantueque (20 pts, 18 rbds). Dans l’autre match de ce début de soirée, Tom Schumacher continue d’écrire sa légende dans l’antre de René Hartmann. L’ex joueur et désormais coach dudelangeois a connu une première sur le banc du T71 couronné d’un succès. Ses gars ont réalisé un gros coup face à l’ogre ettelbruckois (82-77). Etzella s’est cassé les dents face à une formation libérée où le fameux « choc psychologique » a certainement eu lieu. Les locaux, appliqués dans la besogne défensive et bien aidés par l’apport offensif de Taylor, Hoeser et Blagojevic (tous les trois finissent à 23 unités), l’emportent après prolongation.

Du suspens, il y en a eu aussi entre Heffingen et la Résidence, mais au final, comme dans 9 cas sur 10 cette saison, c’est le leader walferdangeois qui a eu le dernier mot. Pourtant, tout ne fut pas si facile pour les visiteurs face au groupe de Daniel Brandao qui a dominé les deuxième et troisième quart-temps. Mais le premier de la classe, secouru par un Stein une nouvelle fois diabolique (36 pts, 10 rbds) se joue du piège tendu par l’USH (64-73) et domine plus que jamais les débats. « Parler », « converser », « dialoguer », l’Amicale –qui n’en a porté que le nom- n’en avait résolument pas envie face à l’Arantia. Melcher et consorts ont dominé de la tête et des épaules les Larochettois (86-83).

Dans les deux dernières rencontres de cette journée, le Sparta, non sans mal, s’est imposé sur le parquet de Contern (85-92). Les hommes de Chris Wulff, qui n’avaient plus disputé le moindre match depuis deux semaines à cause du Covid a mis un peu de temps avant de remettre la machine en route. Mais les bulldozers Dove (au scoring) et Verbeelen (aux rebonds) ont permis aux Bertrangeois de revenir à la maison avec le onzième succès de la saison. Au bout de la nuit, Le Racing s’impose in extremis en terre hespérangeoise face au Telstar (89-94). Cette victoire précieuse pour les hommes de la Capitale leur permet de ne pas revêtir le costume peu reluisant de lanterne rouge.

Les résultats de la 18ème journée de LBBL (Hommes) :

Samedi 22 janvier

Musel Pikes – Esch : 78-75
T71 – Etzella : 82-77 (ap)
Heffingen – Résidence 64-73
Contern – Sparta: 85-92
Telstar – Racing: (89-94) (ap)
Amicale – Arantia : 86-83

Le classement

Latest news
Related news